Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Kiss

Liens
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Hors classement Vignette de Kiss - Calling Dr. Love 1976 Calling Dr. Love
Dans les programmes spéciaux Vignette de Kiss - I was made for lovin' you 1979 I was made for lovin' you
Dans les programmes spéciaux Vignette de Kiss - Magic Touch 1979 Magic Touch
Hors classement Vignette de Kiss - Master & slave 1997 Master & slave
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Kiss

5 commentaires
Flaming Youth Le 02/02/2010 à 23:03
You wanted the best, you got the best… The hottest band in the world… KISS !!!  :D

Ca fait bizarre de les voir sur Bide, mais bon, le titre choisi n'est pas surprenant. I Was Made For Lovin' You est leur titre le plus connu en Europe, ce qui fait qu'ils ne sont pas vraiment jugés à leur juste valeur (aussi populaire soit-il, ce titre est loin d'être le meilleur ou le plus représentatif dans leur catalogue).
ced-piline Le 04/02/2010 à 13:02
les masques :
Starchild - Paul Stanley
The Demon - Gene Simmons
The Spaceman - Ace Frehley and Tommy Thayer
The Catman - Peter Criss and Eric Singer
The Ankh Warrior - Vinnie Vincent
The Fox - Eric Carr
Flaming Youth Le 04/02/2010 à 22:35
Bon, vu que ced-piline a évoqué les différents maquillages du groupe, un petit historique s'impose pour comprendre ces changements…

1973-1979: Paul Stanley (guitare, chant), Gene Simmons (basse, chant), Peter Criss (batterie, chant) et Ace Frehley (guitare, chant à partir de 1977)
KISS se forme à New York, en 1973. Après 3 albums (Kiss, Hotter Than Hell et Dressed To Kill) sans grand succès (les critiques leur donnaient quelques mois avant de splitter) malgré des concerts spectaculaires qui attiraient les foules, au point que plus personne ne les voulait en première partie car les gens venaient plus pour Kiss que pour la tête d'affiche, Kiss crée la sensation avec l'ambitieux pari qu'est Alive!: un double album live n'était pas chose commune à l'époque, mais le jeu en vaudra la chandelle. Sorti en septembre 1975, il sera sacré disque de platine (1 millions d'exemplaires vendus) en janvier 1976, KISS le recevant sur scène lors d'un concert à Detroit, là où moins d'un an avant avaient été joués certains titres qui finirent sur l'album. Kiss connaitra à nouveau le succès en 1976 grâce à Destroyer, un album ambitieux, produit par Bob Ezrin (qui avait précédemment produit Alice Cooper et Lou Reed) et qui contient nombre de classiques, parmi lesquels Detroit Rock City ou Beth, un hit qui apparaissait sur l'album plus pour faire plaisir à Peter Criss que par véritable intérêt… La même année, le groupe tourne en Europe au printemps, avant une tournée US qui marque une transition: fini la petite scène très dénudée, désormais, on a affaire à une scène théâtrale, avec des escaliers de chaque coté de la batterie (lesquels poseront problème à descendre avec les talons hauts que portent les membres du groupe, sans compter un Ace Frehley qui manquera s'électrocuter entre sa guitare et la rampe métallique) et divisée en 4 parties, chacune reflétant un des personnages. A l'automne sort Rock And Roll Over, qui marque un retour au style des 3 premiers albums…
En 1977, le groupe tourne au Japon, créant une véritable folie et dépassant les Beatles en termes de vente de tickets au Budokan Hall de Tokyo. A l'approche de l'été, le groupe sort Love Gun, un opus qui voit Ace Frehley chanter pour la première fois dans l'histoire du groupe (il avait écrit pas mal par le passé, mais jamais chanté), le titre est d'ailleurs inspiré de l'incident mentionné plus haut. Nouveaux costumes, une scène légèrement retouchée et une tournée toujours riche en feu et sang. Pendant la tournée, le groupe enregistre Alive II, lequel ne contient que des titres des 3 précédents albums studios ainsi que 5 nouvelles chansons.
1978 est une année complexe: le groupe est au plus haut de sa popularité, avec des produits dérivés en pagaille, 4 albums solo en septembre et même un film, KISS Meets The Phantom Of The Park, qui sera ressorti à l'étranger sous le titre KISS In Attack Of The Phantom avec quelques modifications et une bande-son modifiée (des titres des albums solo y seront intégrés et pour l'anecdote, KISS jouera un concert spécial fin mai 1978 afin de filmer des séquences live pour les besoins du film) mais en interne, la situation est tendue: Peter et Ace ont sombré dans l'alcool et la drogue et Peter est convaincu qu'il ne peut pas donner toute la mesure de son talent et veut quitter le groupe pour faire une carrière solo, ce qui engendrera les albums solos, tentatives vaines de calmer le jeu…
Car en 1979, le groupe sort Dynasty, l'album qui comprend le célèbre I Was Made For Lovin' You, mais sans réelle contribution du Catman hormis un titre, et la tournée suivante est loin d'être des plus glorieuses: les caprices de Peter vont valoir au groupe de jouer des morceaux sur de mauvais rythmes, quand Peter (énervé et/ou sous l'influence de substances pas toujours légales) ne décide pas d'arrêter délibérément de jouer ou ne provoque pas Gene Simmons… A la fin de la tournée, en décembre, Peter quitte le groupe mais la nouvelle n'est officialisée qu'en mai 1980…

1980-1982: Paul Stanley, Gene Simmons, Ace Frehley et Eric Carr
KISS va donc enregistrer (à nouveau avec un batteur de session) Unmasked en 1980 avant de recruter Eric Carr au début de l'été. Bien que parti, Peter Criss apparait sur la pochette du nouvel album. L'album fait un four aux Etats-Unis, au point que le groupe ne tourne pas en Amérique du Nord, hormis un concert à New York en juillet. A l'automne, le quartet va tourner en Europe puis en Australie, grâce au succès I Was Made For Lovin' You en Europe et au gros succès de leur dernier opus aux antipodes.
En 1981, le groupe veut revenir à ses racines, mais Bob Ezrin, contacté pour produire le nouvel album, suggère un concept album, à l'instar de The Wall des Pink Floyd qu'il a produit l'année précédente. Gene et Paul approuvent, pas Ace qui finit par s'éloigner de plus en plus du groupe… The Elder est un désastre commercial, et Kiss ne tourne pas pour le promouvoir, d'autant que Ace se laisse aller aux vieux démons qui ont valu à Peter de quitter le groupe.
En 1982, après quelques apparitions TV pour promouvoir The Elder, Kiss retourne en studio, sans Ace qui reste officiellement membre du groupe. Le nouvel album, Creatures Of The Night est un retour au hard rock, prmu via l'agressif single I Love It Loud. Néanmoins, l'album n'obtient qu'un faible succès.

1982-1984 Paul Stanley, Gene Simmons, Eric Carr et Vinnie Vincent
Après quelques apparitions TV en Europe avec Ace Frehley, le groupe entame une tournée nord américaine avec un nouveau guitariste, Vinnie Vincent, qui a participé à l'enregistrement de Creatures Of The Night. La tournée n'obtient guère de succès aux Etats-Unis, mais le succès est au rendez-vous au Brésil où I Love It Loud a été apprécié. Le 23 juin 1983, Kiss finit la tournée à Sao Paulo…
…et disparait jusqu'en août où une interview diffusée sur MTV rend réelle la plus folle des hypothèses: Kiss a enlevé le maquillage (l'idée avait commencé à prendre forme dès 1981, Gene Simmons avait évoqué dans une interview cette possibilité, en nuançant son propos, affirmant que ce serait un autre groupe). Le succès revient un peu avec Lick It Up, un album dans la lignée de Creatures, mais la tournée sera perturbée par des extravagances de Vinnie Vincent, entre des solos incontrolables et un ego qui le fait s'opposer de plus en plus à Paul et Gene… Il sera viré après la tournée.

1984-1990: Paul Stanley, Gene Simmons, Eric Carr et Bruce Kulick
Mark St John rejoindra brièvement les rangs, mais ne durera pas longtemps, ayant développé une maladie rarissime qui déforme les mains. Il jouera sur pratiquement tout l'album Animalize et seulement 3 concerts fin novembre 1984. Il sera donc remplacé par Bruce Kulick, qui assurera l'ensemble de la tournée Animalize, une tournée où le groupe aura un look de plus en plus proche de la grandissante scène hair metal…
En 1985 sort Asylum, un album marqué, comme Animalize, d'une faible implication de Gene Simmons, plus pris par ses projets cinématographiques que par Kiss.
En 1987, le groupe sort Crazy Nights, un album qui aura un certain succès au Royaume-Uni, ce qui poussera le quartet à revenir en Europe en 1988, 4 ans après sa dernière tournée sur le vieux continent. Le groupe jouera surtout dans des festivals, mais ne sera pas tête d'affiche, Iron Maiden leur étant préféré (ironie du sort, en 1980, le groupe anglais faisait la première partie des new-yorkais lors de leur tournée européenne). En 1988 toujours, sort Smashes, Thrashes & Hits, qui comprend une version de Beth avec Eric Carr au chant.
En 1989, Paul Stanley tourne en solo puis Kiss enregistre Hot In The Shade, un album marqué par le retour de Gene Simmons et la première chanson originale pour Eric Carr. L'album voit Kiss obtenir enfin un hit avec Forever et ce succès les pousse à tourner en 1990. Cette tournée a une des scènes les plus spectaculaires, avec un sphinx sur scène, et du coup pas de logo géant contrairement à l'habitude.
En 1991, Eric Carr décède des suites d'un cancer.

1992-1995: Paul Stanley, Gene Simmons, Bruce Kulick et Eric Singer
Le groupe recrute Eric Singer, un batteur qui a fait partie de Black Sabbath, puis du groupe de Alice Cooper avant de faire partie du groupe de Paul lors de sa tournée en solo en 1989. En mai 1992 sort Revenge, un album marqué par un style heavy metal proche de Creatures Of The Night ou Lick It Up. L'album n'a guère de succès, en dépit d'une tournée comportant le show le plus long de la carrière du groupe et toute aussi impressionante que la précédente (le sphinx sera remplacé par une Statue de la Liberté aux USA).
En 1993 le groupe sort un live, Alive III, hélas fort peu représentatif de la qualité de cette tournée (trop "faux").
En 1994, le groupe participe à des festivals Monsters Of Rock en Amérique du Sud, aux cotés de Black Sabbath et Slayer notamment.
En 1995, le groupe joue en accoustique dans des KISS Konventions, des conventions officielles. Peter Criss est invité à l'occasion et cela va donner lieu à une participation au MTV Unplugged, où apparaitront Ace et Peter, pour le plus grand plaisir des fans présents.
Fin 1995/début 1996, Kiss enregistre un album qui ne sort pas avant fin 1997 dans l'ignorance totale et uniquement dans le but d'amortir les coûts d'enregistrement.

1996-2000: Paul Stanley, Gene Simmons, Peter Criss et Ace Frehley
Suite au MTV Unplugged, les 4 membres originaux décident de se re-réunir et a lieu le Reunion Tour. La tournée Worldwide Alive 96/97 verra Kiss tourner aux USA (2 fois), en Europe (2 fois), au Japon et en Australie, jouant systématiquement à guichets fermés. Les tensions sont envolées semble-t-il.
Car en coulisse, les conflits d'ego reprennent le dessus et l'album Psycho Circus, sorti en 1998, est certes un gros succès, mais on sent que l'album n'est pas un effort cohésif. La tournée (qui comprend des parties en 3D, là aussi un gros couac, mauvaise gestion des stocks de luenttes) démarre en grande pompe mais au final, la tournée US est interrompue alors qu'à peine la moitié du pays a été parcourue (une date à Los Angeles + des dates sur la moitié est). Cette tournée est suivie d'une tournée en Europe, la dernière avant un bon moment…
Au printemps 2000, Kiss se lance dans une tournée d'adieu, marquée, comme la tournée Psycho Circus, par des musiciens pas au mieux physiquement, un Gene Simmons en clair surpoids (et son armure façon Destroyer n'arrange rien…), un Ace Frehley ayant un certain embonpoint également et un Peter Criss pas non plus au mieux de sa forme… La tournée s'achève en octobre et le dernier concert voit Peter Criss démonter sa batterie en guise de final. Le Catman quitte le groupe aussitôt.

2001: Paul Stanley, Gene Simmons, Ace Frehley et Eric Singer
Eric Singer est réembauché et porte désormais le maquillage du Catman. La tournée 2001 verra Kiss jouer au Japon et en Australie, mais des clashs d'égo répétitifs entre les 2 leaders et un Ace Frehley dont les vieux démons se font de plus en plus présents, quand il ne provoque pas un medley impromptu, font que Ace claque la porte en fin de tournée.

2003: Paul Stanley, Gene Simmons, Tommy Thayer et Peter Criss
Après une année 2002 passée à jouer des concerts très exclusifs avec Tommy Thayer dans les bottes (et derrière le maquillage) de Ace Frehley, le groupe doit recontacter Ace et Peter pour jouer avec l'orchestre symphonique de Melbourne. Ace refuse, Peter, croyant que Ace serait là, accepte et reste pour l'année. Fin février, Kiss joue donc avec l'orchestre symphonique de Melbourne un concert en 3 temps: Kiss seuls en électrique, Kiss en accoustique avec l'ensemble symphonique (Beth sera joué bien entendu) et Kiss en électrique avec l'orchestre complet (60 musiciens officiellement, mais il paraitrait qu'il y ait eu en réalité plus de 80 musiciens pour accompagner les new-yorkais). Ce concert sera enregistré et filmé pour un double CD (Symphony Alive IV) et un DVD sortis quelques mois plus tard. Par la suite, le groupe tournera au Japon, avant de revenir aux Etats-Unis pour une tournée avec Aerosmith. Peter Criss n'est pas ressigné à la fin de l'année et doit à nouveau quitter le groupe

depuis 2004: Paul Stanley, Gene Simmons, Tommy Thayer et Eric Singer
2004 voit donc Eric Singer revenir dans le rôle du Catman. Le groupe tourne en Australie, au Japon et aux Etats-Unis dans le cadre de la tournée Rock The Nation qui voit des titres moins conventionnels qu'à l'habitude être interprétés.
En 2005 et 2006, le groupe ne tourne pratiquement pas. Paul Stanley sort un album solo intitulé Live To Win en 2006 et tourne une bonne partie de l'année 2006. En 2007, Starchild (sans maquillage) tourne en Australie puis Kiss joue quelques concerts aux Etats-Unis, dont un en Californie le 27 juillet qui est marqué par l'absence de Paul Stanley, lequel a du être emmené à l'hopital suite à un problème cardiaque.
En 2008, Kiss débute la tournée Alive 35 (35 comme 35 ans de carrière) en Australie en mars, puis réenregistre quelques-uns de leurs classiques avant une tournée européenne en mai/juin, une première depuis mars 1999. Le groupe tourne ensuite aux Etats-Unis.
En 2009, le groupe va réaliser l'inimaginable pour ses fans: sortir enfin un nouvel album, en dépit des propos récurrents de Gene Simmons et Paul Stanley sur un refus catégorique, lié au téléchargement illégal ou au fait que les gens vont voir des groupes anciens pour écouter leurs vieux tubes? Néanmoins, Sonic Boom sort en octobre et est le 4ème album studio (après Love Gun, Dynasty et Psycho Circus) sur lequel tous les membres du groupe chantent au moins une chanson. Après la tournée US en 2009, Kiss va revenir sur le vieux continent en mai 2010.
Ringo La Brute Le 06/12/2010 à 12:46
J'ai entendu ce morceau à la radio quand c'est sorti en 1979, j'ai acheté l'album Dynasty et c'est comme çà que je suis tombé dans le Hard-Rock, ensuite j'ai acheté le 1er Van Halen, puis l'album Hell's bells d'AC/DC le même été, puis un single de Motörhead… et ainsi de suite pendant 30 ans…
Flaming Youth Le 23/06/2012 à 23:03
Ringo La Brute: Hell's Bells est une chanson qui apparait sur Back In Black, premier album de AC/DC avec Brian Johnson, remplaçant de Bon Scott décédé quelques mois avant.

In other news, KISS prépare un nouvel album pour l'automne 2012 qui s'intitulera Monster. Le premier single, Hell Or Hallelujah, sera disponible pour le mois de juillet.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !