Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Serge Sauvion - Demain, y'a ma maman qui vient

Voir du même artiste


Titre : Demain, y'a ma maman qui vient


Auteurs compositeurs : Serge Sauvion - J. Debronckart


Pochette : Moreau


Durée : 4 m 25 s


Label : Polydor


Référence : 66 709


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

8 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Dans le dortoir comme tous les soirs
Après qu'on ait dit le Notre Père
Le pion a éteint lumière
Et nous voilà couchés dans le noir
Ce soir on s'est couché bien vite
Sans chahuter, sans faire de bruit
C'est pas le moment qu'on soit puni
Vu que demain c'est le jour des visites

Ah vivement qu'on soit demain
Demain y a ma maman qui vient
Y a bien longtemps que je l'ai pas vue
Y a bien longtemps qu'elle est pas venue
Si seulement elle pouvait venir seule
Sans le type qu'est son nouveau mari
Ce gars-là et moi, on s'fait la gueule
Je peux pas le sentir et je l'lui ai dit
Si seulement elle venait sans lui
On pourrait se promener tous les deux
Tous les deux comme deux amoureux
Comme au temps où j'étais tout petit
Comme au temps
Comme au temps qu'on était que nous deux

Dans le dortoir comme toutes les nuits
Les copains roupillent en silence
Y a que le pion qui ronfle en cadence
Moi qui gamberge dans mon lit
Les copains, ils ont bien de la veine
De pouvoir dormir cette nuit
Moi, mon cœur fait tellement de bruit
Qu'y a pas de danger que le sommeil vienne
Vivement qu'on soit demain
Demain y a ma maman qui vient
Y a si longtemps que je l'ai pas vue
Y a si longtemps qu'elle est pas venue
Seulement si elle vient avec lui
Si jamais le type s'amène aussi
Ce gars-là, c'est pour le coup que je lui ferais la gueule,
Je peux pas le sentir et je l'lui ai dit
Si seulement elle venait sans lui
On irait se promener tous les deux
Tous les deux comme deux amoureux
Comme au temps que j'étais tout petit
Comme au temps
Comme au temps qu'on était que nous deux

Dans le dortoir, comme tous les soirs
On a bâclé le Notre Père
Le pion a éteint lumière
Et nous voilà couchés dans le noir
Les copains racontent leurs familles
Mais moi j'ai rien à raconter
Vu que j'ai passé toute la journée à guetter pour rien la grille
Vivement qu'on soit dans un mois
Je suis sûr que ma maman viendra
Y a trop longtemps que je l'ai pas vue
Y a trop longtemps qu'elle est pas venue
Viens maman
Même si t'es pas seule
Même avec ton beau monsieur
Je te jure que je lui ferais pas la gueule,
Je l'appellerais papa tant que tu veux
On ira se promener avec lui
On ira se promener tous les trois
Ce sera un peu comme autrefois
Comme au temps où j'étais tout petit
Comme au temps
Comme au temps
Comme au temps où tu n'aimais que moi
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

9 commentaires
Claude Bukowski Le 14/02/2010 à 22:06
Encore un nouveau clone de Jacques Brel ; l'influence (le plagiat ?) est impressionante.
hug Le 15/02/2010 à 11:31
On dirait aussi un peu Serge Lama . Mais l'intro rappelle vaguement celle de "The winner takes it all" de ABBA. (Et pourtant vu la pochette, ce doit être Serge Sauvion le prédécesseur de ABBA !).
Louve62 Le 15/02/2010 à 22:02
Bon sang…et dire que encore de nous jours….les enfants passent après le mec de la mère….Les enfants sont vraiment toujours les victimes des histoires de sexe des parents….:(:(
Dam-Dam Le 17/02/2010 à 00:54
Très beau texte évoquant le même sujet et décor que Les Choristes. Les paroles : [Merci !]
Louve62 Le 18/02/2010 à 18:09
Ca me fait penser à une scène du film LES CHORISTES…où y'a un tout petit bonhomme qui attend son père à la grille car on lui a dit que son père viendrait le chercher samedi….c'est une scène qui m'arrache les tripes.
marimiriam Le 05/07/2010 à 11:39
serge sauvion s'est fait connaitre en doublant peter falk dans "colombo" et a tourné un film avec joel séria, "charlie et ses deux nénettes", un petit chef d'œuvre désormais introuvable
Ciaopeople Le 23/11/2010 à 09:26
Le taux de suicides doit faire un bon chez les bidonautes après chaque passage de ce morceau …
markyoloup Le 17/02/2013 à 05:42
Qui aurait cru ça. Columbo qui lance un disque. R.I.P. Serge Sauvion (1929-2010) :'-(
manuelferre Le 31/07/2015 à 08:16
Marimiriam, j'ai mis cinq ans à vous proposer l'envoi de Charlie et ses deux nénettes si le cœur vous en dit…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !