Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Prince

NomNelson
PrénomRogers Prince
Nationalitéaméricaine
Date de naissance07/06/1958 (décès le 21/04/2016)
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
par années de sortie | par ordre alphabétique
Dans les programmes spéciaux Vignette de Prince - America 1985 America
Hors classement Vignette de Prince - Sometimes it snows in april 1986 Sometimes it snows in april
Dans les programmes spéciaux Vignette de Prince - Batdance 1989 Batdance
Dans les programmes spéciaux Vignette de Prince - The question of U 1990 The question of U
Dans les programmes spéciaux Vignette de Prince - Gett off 1991 Gett off
Hors classement Vignette de Prince - Money don't matter 2 night 1992 Money don't matter 2 night
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Prince

3 commentaires (dont 1 archivé)
Chezod Le 29/06/2017 à 20:45
RIP, Prince, décédé le21 avril 2016, Chanhassen, Minnesota, États-Unis
Il n'a pas eu le temps de nous livrer tout ce qu'il avait à nous dire. C'est ça le plus dommage ! Il avait tant de talent.
hre mgþýe Le 19/02/2021 à 12:23
    Contrarement à Chezod, et quoique fan du bonhomme au point de continuer à acquérir tout ce qu'il a fait jusque à la fin (ce qui doit faire une trentaine d'albums sans grand intérêt, sans parler de ce qui est sorti à côté) je trouve qu'il avait dit tout ce qu'il avait à dire à la fin des années 80. S'il était mort avant de changer son nom pour un symbole imprononçable, on aurait perdu quoi, une vingtaine de bons morceaux perdus dans des albums entiers d'une soupe funk putassière visant à regagner sa « street credibility » devant un public afro-américain qui n'en a de toute façon jamais rien eu à carrer, du nain pourpre ? Et que je t'engage des musiciens noirs, des rappers mercenaires, des choristes « soul » (l'insupportable Rosie Gaines), alors que ce qui avait fait sa force c'est quand il mélangeait son « Minneapolis sound » (un funk ultra minimaliste) avec les influences pop et rock…
Bon, il a été génial de « Dirty mind » à « O(+> », soit de 1980 à 1992, c'est déjà pas si mal !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !