Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Michel Blanc - Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?

Voir du même artiste


Titre : Quand te reverrai-je, pays merveilleux ?


Année : 1979


Auteurs compositeurs : Pierre Bachelet - Raymond Gimenes (d'après Etoile des neiges)


Durée : 47 s


Label : Trinacra Music


Référence : PL0601100


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

26 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Quand te reverrai-je
Pays merveilleux ?
Où ceux qui s'aiment
Vivent à deux.
Quand te reverrai-je
Pays merveilleux ?
Quand te reverrai-je
Pays merveilleux ?
Où ceux qui s'aiment
Vivent à deux.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
Sorty Le 26/02/2010 à 22:59
Youpicool, je suis le 1er à le mettre dans ses favoris ; j'avais lu que les droits de Etoile des neiges étaient trop élevés pour le budget du film, d'où cette création
anianka Le 28/02/2010 à 18:40
Les paroles ne sont pas trop compliquées, cela me rappel de bons souvenirs. [Merci.]
Glloq Le 20/03/2010 à 21:41
Dommage il manque la fin dans le texte, qui est : "allé je me lance",puis on entend "HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaa"
Fauvelus Le 14/04/2020 à 20:28
Sorty --> En effet, lorsque la scène a été tournée, Michel Blanc avait entonné "Étoile des neiges". La production s'étant aperçue un peu tard que la chanson n'était pas libre de droits, Pierre Bachelet et Raymond Gimenes durent brocher en urgence un texte qui puisse facilement être post-synchronisé avec les mouvements de la bouche de Jean-Claude Dus, et voilà le travail.
Paul Viledgpie Le 21/09/2020 à 07:34
    Le comique de la chose, c'est que cet embryon de chanson (mais bon, ça colle parfaitement avec la scène, le type qui ne se rappelle pas plus de deux lignes qu'il chante en boucles, et peut-être est-ce un rappel de la scène du premier film ou ce même Jean-Claude joue en boucle la seule même phrase de « Michael row the boat ashore » à l'harmonica) est devenu maintenant plus célèbre que ne l'est « Étoile des neiges ».

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !