Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Christophe - Le dernier des Bevilacqua

Voir du même artiste


Titre : Le dernier des Bevilacqua


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Jean-Michel Jarre - Christophe


Pochette : Bernard Leloup


Durée : 5 m 20 s


Label : Motors


Référence : MT 4061


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je suis né là-bas, je suis né là-bas
Là-bas sous le ciel, sous le ciel de Roma
J'ai grandi en bas, j'ai grandi en bas
En bas dans la rue, je chantais déjà
Mais dans les faubourgs de Rome
A quinze ans, il faut être un homme

Il n'y avait plus de place chez moi
Pour le dernier des Bevilacqua
Il n'y avait plus de place pour moi
Pour le dernier des Bevilacqua

J'ai pris ma Vespa, j'ai pris ma Vespa
Je suis allé droit, tout droit devant moi
On ne mangeait pas, on ne mangeait pas
Tous les jours du mois, ma guitare et moi
Alors, pour dîner parfois
Je pariais sur n'importe quoi

Tout se jouait sur une paire de rois
Pour le dernier des Bevilacqua
Tout se jouait sur une paire de rois
Pour le dernier des Bevilacqua

Dans mon complet droit, dans mon complet droit
Je marchais comme ceux, ceux de la mafia
J'avais une belle voix, j'avais une belle voix
Lors de mon premier, mon premier contrat
Mais les soirées de gala
Sont un peu tragiques quelquefois

Revendant mes chaussures, ma villa
Pour quelques revers au Baccara
La vie passait beaucoup mieux comme ça
Pour le dernier des Bevilacqua

J'ai bientôt trente ans, j'ai bientôt trente ans
Je fais maintenant la musique que j'aime
J'ai bientôt trente ans, j'ai bientôt trente ans
Et je resterai, resterai le même
Long est le chemin qui mène
Jusqu'à l'ironie suprême

Conduisant ma voiture qui sera
Coupé façon Pininfarina
Je reviendrai peut-être chez moi
Chez les derniers des Bevilacqua
Conduisant ma voiture qui sera
Coupé façon Pininfarina
Je reviendrai peut-être chez moi
Chez les derniers des Bevilacqua
Dans le quartier on chuchotera
"C'est le dernier des Bevilacqua"

Toute l'Italie ne se souvient pas
Des enfants du faubourg d'autrefois
Il ne restera bientôt que moi
Que le dernier des Bevilacqua
Toute l'Italie ne se souvient pas
Des enfants du faubourg d'autrefois
Il ne restera bientôt que moi
Que le dernier des Bevilacqua

[Deux vers des Le Diro Parole Blu, Les Mots Bleus en italien]

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Dam-Dam Le 22/07/2018 à 22:21
Les paroles : [Merci]
Aureclint Le 09/09/2019 à 19:32
Chef d'œuvre
morphee Le 17/04/2020 à 18:06
Morceau introductif de l'album "Les mots bleus", avec une version somptueuse (un peu plus longue que celle-ci) de 9 minutes. Musicalement, il était accompagné par "le groupe Bahamas"… que du très lourd : Patrice Tison (guitare) – Didier Batard (Basse) – Roger Rizzitelli (Batterie) – Dominique Perrier (Claviers), ces deux derniers fondant le groupe Space Art un peu plus tard.
Est également crédité Karl Heinz Schäfer pour les cuivres et les arrangements.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !