Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



The Beatles - Ob-La-Di, Ob-La-Da

Voir du même artiste


Titre : Ob-La-Di, Ob-La-Da


Année : 1968


Auteurs compositeurs : George Harrison - Paul McCartney - John Lennon


Durée : 3 m 9 s


Label : Apple Records / EMI


Référence : FO 148



Présentation : Extrait du double album blanc, adapté en français par Patrick Zabé. Comme indiqué dans cette version originale, "Obladi-Oblada" signifie 'la vie continue / Life goes on" dans la langue tonale yoruba, langue parlée par l'un des amis de Paul McCartney, le nigérian Jimmy Scott, lors de leur séjour en inde en 1968. A noter que le titre est uniquement sorti en single en France et dans une poignée d'autres pays mais pas en Angleterre ni aux Etats-Unis.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

4 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Desmond has a barrow in the market place
Molly is the singer in a band
Desmond says to Molly "girl I like your face"
And Molly says this as she takes him by the hand

Ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on
Ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on

Desmond takes a trolley to the jewellers stores
Buys a twenty carat golden ring (Golden ring?)
Takes it back to Molly waiting at the door
And as he gives it to her she begins to sing (Sing)

Ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on
Ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on, yeah (No)

In a couple of years they have built
A home sweet home
With a couple of kids running in the yard
Of Desmond and Molly Jones
(Ah ha ha ha ha ha)

Happy ever after in the market place
Desmond let's the children lend a hand (Arm! Leg!)
Molly stays at home and does her pretty face
And in the evening she's a singer with the band

Yes, ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on (Ha ha ha)
Hey, ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on

In a couple of years they have built
A home sweet home
With a couple of kids running in the yard
Of Desmond and Molly Jones
(Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha)

Yeah, happy ever after in the market place
Molly let's the children lend a hand (Foot!)
Desmond stays at home and does his pretty face
And in the evening she's a singer with the band

Yeah, ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on
Yeah, ob-la-di ob-la-da life goes on bra
La-la how the life goes on

And if you want some fun
Take ob-la-di ob-la-da

(Thank you, uh, ha ha ha!)
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Trocol Harum Le 09/05/2017 à 05:51
Le groupe de chanteuses québécoises 18 Carats interprète une autre version française sous le titre "Chante avec moi Ob la di, Ob la da", de "Ob-la-di, Ob-la-da", cette excellente chanson des Beatle Barkers, reprise également par un groupe peu connu de Troglodytes Liverpuldiens.
Une autre version française est chantée par Patrick Zabé.
Une version alsacienne est interprétée par Mr Bretzel sous le titre "Hopla geiss".
En russe Emile Gorovets (Эмиль Горовец) chante "Ob-la-di, Ob-la-da" tandis qu'en finnois, "Elämältä halua en ennempää" est interprété par Pekka Ruuska.
En hébreu, "Ubald Ublad" est interprétée par Arik Einstein, tandis que Mahakl Mohd & Jopie chantent, en malais,"Obladi, Oblada, Oblodo".
En espagnol, plusieurs versions sont chantées par Celia Cruz et, dès 1969, par Las Trillizas de Oro ainsi que par Los Mustang.
Claez-Göran Hederström chante une version suédoise et les Hongroises de PA-DÖ-DŐ interprètent leur version.
Matthias Lens réalise une interprétation en allemand tandis que leurs compatriotes Pete und Tina Rainford chantent en anglais.
Peter Belli & Four Roses chantent leur version en danois.
La version italienne est chantée par I Ribelli et par I Nuovi Angeli.
Les Japonais de Powerhouse préfèrent chanter en anglais contrairement à ceux de Carnabeats qui chantent en japonais.
Le chanteur tchèque Petr Spàleny a chanté "To vadi".

Parmi les reprises, notons, dès 1968, celles des Spectrum, celle du groupe The Marmalade, de Joyce Bond ou du groupe The Bedrocks.
Des chanteurs typés "R&B" comme Arthur Conley ou typés "reggae" comme Jimmy Cliff ou Ken Lazarus ont aussi enregistré leurs versions de même que Maria Mudaur réalise une version typée "blues".
Une parodie intitulée "Birth control" est chantée, en cebuano, par le chanteur philippin Yoyoy Villame.
abbey_road Le 10/05/2017 à 23:37
Le premier à avoir fait une reprise, c'est John Lennon himself qui détestait la version initiale de Paul McCartney. Sous l'emprise du L(ucy in the) S(ky with) D(iamonds), il se mit au piano et joua la version rythmée qu'on connaît.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !