Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Serge Lama - La vieille et le brocanteur

Voir du même artiste


Titre : La vieille et le brocanteur


Année : 1980


Auteurs compositeurs : Yves Gilbert - Serge Lama


Durée : 2 m 50 s


Label : Philips


Référence : 6313 088


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

11 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Dans une impasse informe
Une vieille difforme
Monologue sa vie
Au fond d'un vieux taudis
Une studio délabrée
Dont ses enfants paient le loyer
Cette vieille édentée
Dans ses dentelles
Ses vieux bouts de ficelle
Elle a de vieux journaux
Un vieux chapeau
Un vase de nuit
Et même des rideaux d'organdi
Cette vieille édentée
qui vit dans ses dentelles
Son vieux service à thé
Et sa vielle vaisselle
Se remet à son cou
Ses vieux bijoux
Le samedi soir pour se voir dans son vieux miroir
Cette vielle édentée
Au bon temps des ombrelles
Avait des lords anglais
Qui se ruinaient pour elle
On voit moustache en gros
Dans des tableaux
Leur fier dédain
Que la mort emporta soudain
Cette vieille toupie
J'habite en dessous d'elle
Et quand elle est partie
Pour la vie éternelle
Ses enfants m'ont prié
De la veiller pendant la nuit
En bon voisin moi j'ai dit oui
Alors aussitôt seul moi
J'ai fouillé dans ses vieilles dentelles
Et dans ses vieux papiers
Ses vieux bouts de ficelle
J'ai pris les vieux journaux
Le vieux chapeau
Le vase de nuit
Et même des rideaux d'organdi
J'ai pris les chandeliers
J'ai laissé les chandelles
Le vieux service à thé
Et la vieille vaisselle
Songeant aux héritiers
J'ai pas osé
car j'ai du cœur
prendre le réfrigérateur
laissant le parapluie
J'ai raflé les ombrelles
Dédaignant le tapis
J'ai pris les aquarelles
Et bien sûr les tableaux
Où les vieux beaux cocus d'antan
N'avaient pas du tout l'air contents
J'ai vidé les tiroirs
Des bijoux de la vieille
Des perles en sautoirs
Et des boucles d'oreilles
J'ai pris les pièces en or
Rangées en ordre
Et puis surtout
J'ai pris mes jambes à mon cou
Et depuis j'ai ouvert
En Normandie
Dans l'Eure
Un magasin de brocanteur
Et depuis j'ai ouvert
En Normandie
Dans l'Eure
Un magasin de bric
Un magasin de brac
Un magasin de brocanteur.

Transcripteur : gael27
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
girly Le 28/02/2019 à 15:55
Merci pour l'ajout Gael! :)
Backlash Le 15/05/2019 à 12:29
Salut !

Petites corrections les paroles sont:

Dans une impasse informe
Une vieille difforme
A moitié bancale
Aveugle à moitié
Monologue sa vie
Au fond d'un vieux taudis
Un studio délabré
Dont ses enfants paient le loyer
Cette vieille édentée
Dans ses vieilles dentelles
Vit dans ses vieux papiers
Ses vieux bouts de ficelle
Elle a de vieux chapeaux
De vieux journaux
Un vase de nuit
Et puis des rideaux d'organdi
Cette vieille édentée
Dans ses vieilles chandelles
Son vieux service à thé
Et sa vieille vaisselle
Se remet à son cou
Ses vieux bijoux
Le samedi soir
Pour se voir dans son vieux miroir

Chœurs:
Cette vieille édentée
Au bon temps des ombrelles
Avait des lords anglais
Qui se ruinaient pour elle
On voit moustache en croc
Dans des tableaux
Leur fier dédain
Que la mort emporta soudain

Cette vieille toupie
J'habite au-dessous d'elle
Et quand elle est partie
Vers la vie éternelle
Ses enfants m'ont prié
De la veiller pendant la nuit
En bon voisin moi j'ai dit oui
Alors moi
J'ai fouillé dans ses vieilles dentelles
Et dans ses vieux papiers
Ses vieux bouts de ficelle
J'ai pris les vieux chapeaux
Les vieux journaux
Le vase de nuit
Et même les rideaux d'organdi
J'ai pris le chandelier
J'ai laissé les chandelles
Pris le service à thé
Et la vieille vaisselle
Songeant aux héritiers
J'ai pas osé
Car j'ai du cœur
Prendre le réfrigérateur

Chœurs:
Laissant le parapluie
Il rafle les ombrelles
Dédaignant le tapis
Il prend les aquarelles
Et bien sûr les tableaux
Où les vieux beaux cocus d'antan
N'avaient pas du tout l'air content

J'ai vidé les tiroirs
Des bijoux de la vieille
Des perles en sautoirs
Et des boucles d'oreilles
J'ai pris les pièces en or
Rangées en ordre
Et puis surtout
J'ai pris mes jambes à mon cou
Et j'ai ouvert depuis
En Normandie
Dans l'Eure
Un magasin de brocanteur

Chœurs :
Il vit comme un rentier
En fouillant les poubelles
En vidant les greniers
Des vieilles demoiselles
Il vend leurs vieux phonos
Leurs vieux pianos
Il fait son beurre
Avec l'argent des successeurs
Il vend leurs chandeliers
Leurs dentiers, leurs dentelles
Bibelots, mobilier
Bijoux, vieille vaisselle
Il vend comme il respire
Il a c'est pire, il a mais si !
Vendu son âme au diable aussi
Depuis qu'il a ouvert
En Normandie dans l'Eure…

Ce magasin de bric
Ce magasin de brac
Ce magasin de brocanteur.

Voilà c'est tout,

Tchô !
Mendo Le 19/10/2019 à 10:22
J'aime beaucoup Serge Lama…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !