Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Anthony Dupray - Coupable

Voir du même artiste


Titre : Coupable


Année : 1996


Auteurs compositeurs : Ariane CarlettiFrançois Artman


Pochette : Anne H. - Pierre Terrasson


Durée : 4 m 22 s


Label : AB Disques / BMG France


Référence : AB 0537 2


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Et voilà c'est fini
Je reste solitaire
Dans la pièce de ma vie
Tous les bruits vont se taire
Mes amis sont partis
Ils m'ont abandonné
Et j'ai perdu aussi
La fille que j'aimais
Je n'ai pas de rancœur
Je sais que j'ai eu tort
Mais ce goût qui m'écœure
C'est celui du remords

REFRAIN
Coupable, je suis coupable
De n'avoir jamais pu garder
Ce qu'on voulait bien me donner
Coupable, je suis coupable
De n'avoir jamais su montrer
Que j'étais capable d'aimer
Coupable, je suis coupable
D'avoir toujours sur le visage
Le masque d'autres personnages
Coupable, je suis coupable
Et même si j'ai avoué
Je suis déjà condamné

Condamné

J'pouvais pas être comme
Ces nazes qui se laissent faire
J'me disais qu'un homme
C'était droit, fort et fier
J'ai caché ma tendresse
En jouant l'insolent
J'ai caché mes faiblesses
D'un regard arrogant
J'voulais pas que la vie
Fasse de moi un perdant
J'voulais pas qu'une fille
Brise mes sentiments

REFRAIN x 2
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires
hug Le 15/03/2015 à 22:04
Je pense qu'il y a erreur sur l'année. En 1998, le "Club Dorothée" venait de s'arrêter et avec la plupart des activités du label AB Productions. Donc, je pencherais plutôt pour 1996.
Claude Bukowski Le 15/03/2015 à 22:05
"J'voulais pas que la vie fasse de moi un perdant" ; ben, heu, comment dire ?
Tu te situes comment aujourd'hui, Anthony ?
Dam-Dam Le 15/03/2015 à 22:06
Les paroles :

(Merci !)
Lèz Le 16/03/2015 à 05:11
Merci Hug pour cette info
En effet, en reprenant le disque, le millésime est noté tellement petit et dans une teinte se noyant sur le fond, on a du mal à lire
J'ai fait un agrandissement pour valider ton info.
Merci encore une fois, et en reprenant dans mes souvenirs , je me rappelle dans quelle radio j'étais quand je l'ai reçu ce disque et c'était bien à cette période.

Je corrige donc de suite la fiche
hug Le 16/03/2015 à 05:15
Pourtant sur Wikipédia, ils le datent bien de 1996 et non de 1998.

(Le 17/ 03 / 2015) : De rien ,Léz. Mais tu sais, je connais très bien le label de disques AB Productions (Et pour cause !). Fondé par Jean-Luc Azoulay et Claude Berdat en 76, le premier 45 tours produit est Les Allumettes "Mustapha" suivi de quelques disques pour des chanteuses telles que Marisa, Nadine Expert. Ils tentent aussi de relancer Annie Philippe en 1978 (Avec le fameux "Appelle Jack"), mais ils trouvent la poule aux œufs d'or fin 1979 en proposant un contrat discographique à Dorothée qui était déjà animatrice de "Récré A2". Et là, le label est porté par le succès de Dorothée chanteuse, tandis que d'autres chanteurs viennent nourrir le label : Emmanuelle, Hélène, Ariane, Bernard Minet, Les Musclés. Puis dans les années 90, les comédiens de sitcom dont Christophe Rippert, et justement Anthony Dupray. Dans les années 90, le label marche tellement fort que Azoulay et Berdat créent d'abord la filiale "Stiger Records" pour les disques d'Emmanuelle qui souhaite un public plus ado, avec Mallaury Nataf plus tard, puis "Pense A Moi" sur lequel, à l'instar de Carrère dans les années 70 / 80, ils récupèrent des artistes victimes de rupture de contrat : Dave, Desireless (Il me semble), Jeanne Mas et même sur le label AB ils récupèrent aussi à l'époque Carlos et Chantal Goya (Sous l'insistance de Dorothée). Mais tout le catalogue AB s'effondre en 1997 après l'arrêt de la grosse machinerie promotionnelle qu'était "Le club Dorothée". Jean-Luc Azoulay et Claude Berdat se fâchent en 1999.

Jean-Luc Azoulay fonde le label JLA Disc en 2005 où il resigne Dorothée, d'abord pour des singles de remixes de ses tubes, puis en 2010 pour son nouvel album cataclysmique (Même venant d'un fan !) et Hélène, mais aussi Elsa Esnoult, comédienne dans "Les mystères de l'amour" pour un album sorti en 2014 !
scaracrabe Le 30/03/2015 à 11:00
On dirait une chanson tout droit sortie d'une comédie musicale à la Presgurvic.
fairybrother Le 02/07/2018 à 09:41
N'est pas Johnny qui veut.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !