Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Arno - Les filles du bord de mer

Voir du même artiste


Titre : Les filles du bord de mer


Année : 1993


Auteurs compositeurs : Salvatore Adamo


Pochette : Olivier Carrie - X-Large 93, photo : Stéphane Sednaoui


Durée : 4 m 59 s


Label : Delabel


Référence : DE 871 742


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

17 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Je me souviens du bord de mer
Avec ses filles au teint si clair
Elles avaient l'âme hospitalière
C'était pas fait pour me déplaire
Naïves autant qu'elles étaient belles
On pouvait lire dans leurs prunelles
Qu'elles voulaient pratiquer le sport
Pour garder une belle ligne de corps
Et encore, et encore
Z'auraient pu danser la java

Z'étaient chouettes les filles du bord de mer
Choin, choin, choin
C'était fait pour qui savait y faire
Choin, choin, choin


Y'en avait une qui s'appelait Eve
C'était vraiment la fille d'mes rêves
Elle n'avait qu'un seul défaut
Elle se baignait plus qu'il ne faut
Plutôt que d'aller chez le masseur
Elle invitait le premier baigneur
A tâter du côté de son cœur
En douceur, en douceur
En douceur et profondeur

refrain

Lui pardonnant cette manie
J'lui proposes de partager ma vie
Mais dès que revint l'été
Je commençe à m'inquiéter
Car sur les bords d'la Mer du Nord
Elle se remit à faire du sport
Je tolérais ce violon d'Ingres
Sinon elle devenait malingre
Puis un beau jour j'en ai eu marre
C'était pis que la mer à boire
Je l'ai refilée à un gigolo
Et j'ai nagé vers d'autres eaux
En douceur, en douceur

refrain

La la la la la la La la la la la la…
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

11 commentaires
hre mgþýe Le 01/02/2015 à 20:30
    En 1964, Salvatore Adamo écrit une java marrante qu'il chante de manière légère et enlevée. Près de 30 ans plus tard, un compatriote la reprend. Des fois, les reprises modernisent la chanson. Là c'est carrément l'inverse : à coup d'orchestration acoustique (accordéons, basse caisse claire) et grâce à sa célèbre voix rocailleuse, il nous transforme dans une taverne de marins un soir de beuverie.

    Adamo, loin de lui en vouloir d'avoir ainsi violenté sa chanson, l'a même chanté avec lui :



Jaspion Le 01/02/2015 à 20:49
Rien qu'en lisant les paroles, un souvenir me revient: j'ai souvent entendu cette chanson sur un CD d'Arno de mes parents mais je ne comprenais rien aux paroles du refrain. Entre le "zété" et le "choi choi", c'était pas si évident ! lol
Gozette et Gogo Le 02/02/2015 à 22:16
Une version enregistrée dans cette magnifique salle qu'est "L'ancienne Belgique", avec des paroles supplémentaires :


hre mgþýe Le 03/02/2015 à 11:51
    L'écoute de cette version en public me fait prendre conscience qu'il ne dit pas « Joie joie joie » comme je l'avais extrapolé, mais bien « Choin choin choin ». C'est bien ce que j'entendais dans la version de l'album, mais j'avais mis ça sur le compte de son accent. En public, le doute n'est plus permis. Correction, donc.
Nono 1er Le 03/02/2015 à 15:27
A quelle belle reprise ! Allez, zou, direct dans les favoris :-)
J'ai eut la chance de voir Arno en concert l'été dernier au festival des Nuits Secrètes (chez les Ch'tis donc). Il a bien sur chanté cette chanson que tout le monde a repris en cœur.
Un excellent souvenir.

Merci donc pour cette "nouveauté".
Gozette et Gogo Le 03/02/2015 à 20:06
Personnellement, j'entends plutôt "tchoin" ; j'ai toujours chanté "tsoin", comme dans "tagada tsoin tsoin".
videoman13 Le 06/02/2015 à 22:24
C'est a dire qu'on a l'impression quand il chante, qu'il est cuit et qu'il est en train de gerber…
kaptain_kirk Le 07/02/2015 à 20:40
Personnellement j'entends "Z'etaient faites pour qui savait y faire" à la 3e phrase du couplet.
duke hon Le 07/02/2015 à 21:41
Arno écrabouille Adamo : c'est mon humble avis avec tout le respect que j'ai pour ce dernier.
palou86 Le 27/11/2015 à 18:40
a écouter sans modération !
pleuville Le 09/12/2019 à 08:14
De quel sport parle t'il ? Chouin, Chouin, Chouin,
Jai découvert cette version lors d'un Zegut ( RTL) un soir où Arno était invité.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !