Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Savoir-Faire - Phase obscure

Voir du même artiste

Voir plus d'images


Titre : Phase obscure


Année : 1983


Auteurs compositeurs : J.F. Acker - G. Perroud


Pochette : X


Durée : 3 m 59 s


Label : Epic


Référence : EPC A3395


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Ginette, la ronde gironde, qui tapinait au buffet de la gare de Tarascon, s'était barrée dans le rôle de Greta dans l'Écume des Vierges, le film aux douze Oscars, avec un mec tâche d'encre et bombe english, pour se faire un enfant malade et chétif.

« Taïdoutaïdouda… »

J'suis né de l'union des deux, comme une erreur, par le flanc et dans le formulaire. Ils m'ont inscrit comme s'ils avaient peur que j'embarque les infirmières.

« Taïdoutaïdouda… »

J'ai grandi dans la mémoire de la bouchère qui avait des lèvres Bardot puis un pif tout froid quand elle revenait du frigo. Sa poitrine, chef d'œuvre du design gothique, dérouillait mes envies faciles. Je l'aimais comme un malade, de la lisière de mes paniques jusqu'à la forêt de son maillot Thermolactyl. Un exemple comme un courant d'air qui a fait glisser mon savon, l'anonyme, de mon Canon dans l'abîme de son canyon. C'est à ce moment-là, j'avais douze ans, que les vigiles de la soudure à l'arc ont fait péter le courant et que j'ai porté des cravates.

« Taïdoutaïdouda… » « Dring ! » Déjà.

Alors depuis, pour m'occuper le cigare, je fais du steeple-chase à contre-jour des poubelles, je frime dans la musique dans le genre crooner qui crame dans le micro des cris en Je t'aime avant les chrysanthèmes.

« Taïdoutaïdouda… »

Mais faut pas se faire du mouron, des p'tits remous qui remuent. Les murmures ont des oreilles. On finira bien par s'évader de la poudrière. Quand est-ce ? Et j'te jure qu'à ce moment-là… « Bip bip bip »

« Taïdoutaïdouda… »

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Dam-Dam Le 24/05/2014 à 15:44
Les paroles sans queue ni tête comme le titre l'indique : [Merci]
hug Le 17/07/2018 à 00:35
Inspiré par le morceau "Melody", ouvrant l'album-culte de Serge Gainsbourg "Histoire de Melody Nelson", peut-être ?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !