Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Evelyne Leclercq - La sortie de l'école

Voir du même artiste


Titre : La sortie de l'école


Interprète : Évelyne Leclercq


Année : 2011


Auteurs compositeurs : Margit Ponnelle


Durée : 3 m 13 s


Label : Puzzle Productions



Présentation : Une speakerine s'adresse aux enfants (avec un coquille sur la pochette concernant son nom)
J'en suis resté sur le q …

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

La sortie de l'école.

Chic, c'est la sonnerie ! L'école est finie pour aujourd'hui. Et puis c'est le début des vacances de Noël.
- Tu pars où, toi ?
- Je reste chez moi, mes parents n'ont pas de congé d'hiver.
- Ah bon ? Moi, je vais à la neige dans un grand hôtel en Suisse.
- Qu'est-ce que tu veux que ça me fasse ? Mes cousins viennent pour la première fois à Paris, on va leur faire visiter la Tour Eiffel. Alors ton hôtel en Suisse, hein…
- Allons, Bibi. Qu'est-ce que j'entends ? Sois plus gentil avec ta camarade, voyons.
Maman attend devant l'école depuis un bon moment. Mais Bibi ne l'a pas vue et il est un peu vexé de se faire disputer devant tout le monde.
- Viens, maman, on s'en va !
- Mais non, il faut attendre tes sœurs et tes frères.
Bibi fait la tête, mais pense bientôt qu'il est en vacances. C'est tout de même bien de se dire qu'on va pouvoir dormir demain matin et prendre le petit déjeuner au lit. Et puis c'est Noël dans quelques jours et on va bien s'amuser avec les cousins.
Maman guette ses enfants. Il y a vraiment beaucoup de monde et comme le trottoir n'est pas large, ce n'est pas facile de se voir. Les enfants se bousculent, rient, crient, se disent au revoir. Ah enfin, voilà Bobo !
- Mais qu'est-ce que tu as ?
- Je me suis tordu un doigt en jouant au ballon. Ça fait mal, tu sais.
- Allons bon, tu ne vas tout de même être blessé pour la venue de tes cousins. Je vais demander à l'infirmerie qu'on te fasse un bandage.
Maman entre dans l'école avec Bobo, après avoir dit à Bibi de guetter ses frères. Elle traverse la cour, longe un long couloir et arrive à la petite pièce qui sert d'infirmerie. Mais elle est fermée. Maman n'est pas contente.
- Et tu n'as rien dit à ta maîtresse !
- Ben non, j'avais peur qu'on se moque de moi. Je me suis déjà fait mal la semaine dernière.
- Vraiment, tu sais, Bobo…
Les voilà repartis vers la sortie. L'école est presque vide maintenant et les élèves repartis avec leurs parents. Dehors Maman cherche ses fils. Personne ! Elle attend encore quelques minutes, regarde dans le hall. Mais non, il n'y a plus personne. Le concierge n'a rien vu. Maman commence à s'inquiéter quand elle voit Bibi et ses frères sortir tranquillement de la boulangerie en face chargés de petits paquets.
- Bibi, viens tout de suite ici ! crie Maman. Tu sais que tu mérites une claque tellement j'ai eu peur !
- Ben quoi, Maman ?
- Comment ! Ben quoi, Maman ! Je t'avais bien dit d'attendre tes frères.
- Je les ai attendus. La preuve, c'est qu'ils sont avec moi.
- Oui, mais vous deviez tous m'attendre ici !
- Ah bon ! Je savais pas.
- Très bien, tu fais semblant de ne pas comprendre, tu t'expliqueras avec ton père ce soir !
Tout le monde est dans la voiture, pas un mot.
- Maman, on peut s'arrêter une minute ? On a quelque chose à acheter pour l'école.
Maman soupire et les laisse descendre devant une petit librairie. Les enfants en ressortent et montent dans la voiture. En arrivant à la maison, ils tendent une carte postale. Il y a dessus un bébé tout rose avec un cœur et écrit dedans « Maman, je t'aime ». Et c'est signé en dessous :
Baba, au crayon bleu
Bébé, au crayon jaune
Bibi, au crayon rouge
Bobo, au crayon vert
Et Baba, au crayon orange.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
Claude Bukowski Le 22/12/2013 à 22:14
Famille nombreuse, famille heureuse.
fperot Le 23/12/2013 à 11:02
Merci Lez de nous offrir ce… enfin… ce… cette chose. Tu nous avais pourtant habitué à plus de qualité.
Jaspion Le 29/12/2013 à 19:34
C'est étrange, on a pas l'impression que ça dure seulement 3'13… Peut-être à force de se faire seriner les noms des cinq personnages.
ElfeFarcie Le 20/01/2014 à 10:19
Maman n'a surtout pas beaucoup d'imagination pour les prénoms…si elle a un autre enfant, elle va l'appeler comment ? Bigrecbigrec ?
Dam-Dam Le 02/03/2014 à 03:07
Pire que "Tous à poil", tous avec la voix de mauvaise comédienne d'Evelyne Leclercq !

Les paroles :

(Merci !)
hug Le 08/08/2018 à 20:32
Je me demande bien pourquoi l'album semble s'intituler "The very best of Evelyne Leclercq". Avec un titre pareil, on aurait pu s'attendre à l'édition CD de tous ses titres sortis en 45 tours (Et même 33 tours me semble-t'il) dans les années 70 / 80 comme "Nous l'appellerons Marie", "Vive le mercredi" ou sa reprise de "Tu veux, ou tu veux pas". Cela aurait pu être original comme idée, même si elle n'a jamais eu de tubes de chanteuse… Ils n'auraient pas pu appeler ce disque "Evelyne Leclercq raconte" tout simplement ?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !