Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Chansons d'internat - Stances à Sophie

Voir du même artiste


Titre : Stances à Sophie


Auteurs compositeurs :


Durée : 2 m 38 s


Label : Bristol


Référence : FS 169


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

13 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tu m'demandes tes lettres, ta photographie
Ton éponge à cul, ton bidet d'métal
Je m'en fous pas mal, ingrate Sophie
Je t'envoie le tout par colis postal

Oh toi que j'aimais tant
J't'emmerde, j't'emmerde
Oh toi que j'aimais tant
J't'emmerde à présent


Je t'ai rencontrée un soir dans la rue
Où tu dégueulais tripes et boyaux
Ah ! Si j'avais su que t'étais qu'une grue
Je t'aurais balancée dans l'trou des goguenots !

Mais j't'ai ramassée, Dieu que j'étais bête
Car le lendemain, j'me suis aperçu
Qu'j'avais des morpions des pieds à la tête
Depuis nombril jusqu'aux poils du cul

refrain

Et le lendemain, t'avais tes affaires
Le sang inondait la chambre à coucher
N'a-t-il pas fallu, pour te satisfaire
Que je t'lèche le con pour le mieux sécher

En ai-je bouffé de tes pertes blanches
Mais quand j'ai voulu tirer un bon coup
Tu ne gigotais pas plus qu'une planche
Et je m'esquintais sans rien faire du tout

refrain

Puis t'avais aussi des passions honteuses
J'en rougis encore, rien que d'y penser
Et pour apaiser ta chair luxurieuse
A tous tes caprices, m'a fallu céder

N'a-t-il pas fallu que ma langue se perde
Dans les plis profonds du trou de ton cul
Je l'ai retirée toute pleine de merde
J'en ai dégueulé, tu n'en as rien su

refrain

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
Dam-Dam Le 18/03/2012 à 22:47
La vraie version, elle est avec une seule grosse voix d'homme bien gouailleuse accompagnée d'un accordéon. Les paroles de cette version tronquée où une fille chante le refrain : [Merci !]
Claude Bukowski Le 20/03/2012 à 22:57
Je ne comprends pas que de telles vulgarités puissent être diffusées sur cette radio :D
Coffa Le 21/03/2012 à 20:30
Il me semble que c'est:

"Que je te lèche le con pour LE MIEUX sécher."

Merci de respecter l'intégrité de l'Œuvre.
Fauvelus Le 25/03/2012 à 20:34
[Auteurs-compositeurs :] anonyme d'après Paul Marinier / trad.
[Références : ] Bristol FS 169

Cette chanson paillarde (originaire d'un milieu d'étudiants en médecine) est une parodie de "D'elle à lui", chanson de café-concert du chansonnier Paul Marinier (1898) popularisée par Yvette Guilbert, puis reprise ensuite par Barbara. Dans un recueil de 1907, le texte parodique est attribué à un certain "TA-PÉ-TÉ". Le refrain (emprunté à une bourrée d'Auvergne) a été ajouté postérieurement.

Disque mystérieux (les interprètes ne sont mentionnés nulle part), cet enregistrement faisait partie d'une série (4 E.P.) offerte à ses lecteurs par la revue interne "Solutions Evasions" éditée par les laboratoires pharmaceutiques Bristol (aujourd'hui Bristol-Myers-Squibb) entre 1971 et 1978.
Doc Frank N. Stein Le 21/08/2012 à 00:31
Oh ben si BMS se lance dans la diffusion de telles titres, j'attends de voir ce que va sortir le père Servier :)

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !