Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Soirée Bide & Musique le 12 Octobre 2019


  Lieu : Péniche Marcounet, Paris, le 12 octobre 2019. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Chanson plus bifluorée - L'internationale

Voir du même artiste


Titre : L'internationale


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Eugène Potier - Pierre Degeyter - Xavier Cherrier - Robert Fourcade - Michel Puyau - Sylvain Richardot


Pochette : Christophe Mourthe


Durée : 3 m 37 s


Label : Nocturne


Référence : NTCD 306



Présentation : De la version originale d'Eugène Potier, cette version reprend le premier et le dernier couplet.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

20 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Debout, les damnés de la terre
Debout, les forçats de la faim
La raison tonne en son cratère
C'est l'éruption de la fin
Du passé faisons table rase
Foule esclave, debout, debout
Le monde va changer de base
Nous ne sommes rien, soyons tout

(Bidou bidou dou wah)

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain
L'Internationale
Sera le genre humain

(bis)

Il avait de belles moustaches
le sourcil noir le regard clair
Un peu bourru, un peu bravache
Pour nous c'était presque un père

Joli cœur sous une peau d'vache
Grand cœur sans en avoir l'air
Révolutionnaire sans tache
Ou Staline est exemplaire

C'est la lutte finale - ô gué vive la rose
Groupons-nous, et demain - ô gué vive la rose
Car L'Internationale - vive la rose et le lilas
Sera le genre humain - vive la rose et le jasmin

Ouvriers, Paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs
La terre n'appartient qu'aux hommes
L'oisif ira loger ailleurs
Combien de nos chairs se repaissent ?
Mais si les corbeaux, les vautours
Un de ces matins disparaissent
Le soleil brillera toujours

C'est la lutte finale
Groupons-nous, et demain - jeu de mains, jeu de vilains
L'Internationale - vive la rose et le lilas
Sera le genre humain - oui sera le genre humain

Transcripteur : hre mgbye
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

8 commentaires (dont 1 archivé)
hre mgþýe Le 19/06/2011 à 20:30
    Avec de belles imitations de Montant, Cabrel, Brassens, un ténor inconnu, et pour finir Louis Armstrong, au milieu, mais autant Montant a longtemps eu des liens avec le communisme (avant de se rendre compte qu'en pratique ce n'était pas aussi paradisiaque que prévu, surtout dans l'URSS de Staline, puis Khrouchtchev, autant à ma connaissance aucun des autres n'ont de raisons particulière d'être associés à ce morceau.
Claude Bukowski Le 19/06/2011 à 21:31
Chanson Plus Bifluorée en album, de toutes façons, c'est toujours un peu platounet ; toutes proportions gardées bien sûr, mais enfin, c'est un groupe qu'il fallait (et qu'il faut toujours, ils ne sont pas morts) ABSOLUMENT voir sur scène. Le jeu scénique et les sketches encadrant les chansons donnent toute sa dimension à leur spectacle, quelque chose que je n'ai malheureusement jamais retrouvé sur aucun de leurs albums.
Aziraphale Le 19/06/2011 à 22:09
L'internationale pour les marxistes tendance Groucho !
Suzanne_A Le 25/06/2011 à 11:00
Ce que dit le bubu était un peu vrai il y a quinze ans. Ca a énormément baissé depuis qu'ils ne sont plus que trois (et ça commence à faire un bail…) En 2011, autant aller voir les Blaireaux…
Gozette et Gogo Le 17/01/2012 à 01:41
Ils avaient tout de même prédit en 1991 la révolution de jasmin, respect !
bb63500 Le 19/01/2013 à 21:51
la révolution revisitée
Claude Bukowski Le 30/11/2014 à 21:03
Hre > après Brassens il me semble qu'ils nous font une imitation de Béart, non ?

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !