Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Les Quatre Barbus - L'alcool

Voir du même artiste


Titre : L'alcool


Année : 1964


Auteurs compositeurs : F. Liszt - M. Émer - F. Blanche


Pochette : Photo : Roland Carré


Durée : 4 m 4 s


Label : Philips


Référence : 434.871 BE


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

31 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

L'alcool, (l'alcool)
Voilà l'alcool (l'alcool)
L'affreux vitriol (l'alcool)
L'odieux pétrole (l'alcool)
Qu'on s'jett' derrière le col (l'alcool)
L'alcool, (l'alcool )
Partout c'est la triste farandole
De l'alcool

Dîtes-donc vous
Y m'semble que vous
Buvez beaucoup
P'tit voyou
Et vous, là
Y'm'semble que vous
N'vous privez pas
Mon p'tit gars
Hé ! oui,
Ce qu'il vous faut à tous c'est du whisky bien tassé
Assez !

Petite tête
Ce qui vous guette
C'est le délire de l'alcool
La cabanon la camisole
Au fond d'vos verres
C'est la misère
Pendant qu'vous perdez la raison
Vos enfants pleurent à la maison
Voyez l'infâme
Qui bat sa femme
Regardez donc
Cet œil vitreux
Et sa mâchoire de goitreux
C'est une loque
Qui se disloque
Assez de crime assez de viol
Assez d'alcool assez d'alcool assez d'alcool assez d'alcool

La santé, c'est la sobriété, mesdames
La santé, c'est la sobriété
La santé c'est la sobriété, mesdames
La santé, c'est la sobriété
Si malgré c'qu'on vient d'vous dire
Vous désirez avant d'partir
Prendr' encore un p'tit verre au bar
Il n'est certainement pas trop tard

L'alcool c'est la misère
Assez de crime assez de viol
Assez de viol
Assez d'alcool
Assez d'alcool
Assez d'alcool

Avant j'étais très bien vu
Et maintenant je fais l'guignol
Avec les Barbus
Voyez c'qu'a fait de moi l'alcool
L'alcool, toujours l'alcool

Vite
Videz vos verres plus vite que ça
Videz vos verres plus vite que ça
Videz vos verres plus vite que ça
Videz vos verres plus vite que ça

Payez payez votre addition
Quittez ces lieux de perdition
N'oubliez pas que la santé
N'est pas de la sobriété
Si malgré c'qu'on vient d'vous dire
Vous désirez avant d'partir
Prendr' encore un p'tit verre au bar
Il n'est certainement pas trop tard
Ce n'est pas joli de boire
Il vaut mieux vous arrêter
Ça n'apporte que des déboires
C'est mauvais pour la santé

La santé, c'est la sobriété, mesdames
La santé, c'est la sobriété
Payez payez votre addition
Quittez ces lieux de perdition
La santé c'est la sobriété

Santé Sobriété
Casse pas l'bol !
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires
hre mgþýe Le 25/09/2010 à 11:31
    Suggestion de Dominique F., un charmant bidonaute dont auquel je sais pas le pseudonyme, cette excellent adaptation de Liszt est une solide diatribe contre ce fléau social qu'est l'alcool, aussi crédible que le capitaine Haddock en président de la Ligue des Marins Antialcooliques.
Dominikx5 Le 25/09/2010 à 12:25
Bonjour l'équipe
Dominique F. ( pseudo Dominikx5 ) vous adresse un grand merci pour cet ajout,
espérant qu'il réjouira ceux qui le découvriront ou le re-découvriront.
Santé !
zepingouin Le 26/09/2010 à 16:20
A écouter sans modération.
BideBox Le 05/12/2011 à 23:28
Cette Rhapsodie hongroise de Litz est aujourd'hui également connue sous le sobriquet de "duelling pianos" (saloperies de ricains !!)
Donald Duck et Daffy l'exécutent avec brio dans une scène littérale de duel de piano dans Who framed Roger Rabbit ? (Qui veut la peau de Roger Rabbit ?)… splendide !
Allez, je vais m'en resservir un p'tit.
Simon.P Le 03/11/2019 à 18:37
Oh! Regarder! Il y a quelqu'un qui nous prend en photo!
Robert, c'est le photographe pour la pochette!
Flash!
Bravo, Robert! Les enfants voudront pas acheter notre album, car c'est malpolis de montrer du doigt!
Désolé…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !