Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Kimera - Marching forever

Voir du même artiste


Titre : Marching forever


Année : 1986


Auteurs compositeurs : Ron Tilla


Durée : 4 m 53 s


Label : Carrere


Référence : 14046


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

12 personnes ont ce morceau dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

 

Commentaires

Voir tous les commentaires

10 commentaires
Hilaneste Lefurion Le 28/02/2010 à 20:30
Voici la playlist :

- Faust (Ch.gounod)
- It's a long way to tipperary (Judge)
- Wedding March (Mendelhson)
- Faust (toujours Ch. Gounod. Ben oui. Y a pas de raison que ça change)
- Ce n'est qu'un au revoir (Domaine public)
- Hymne de la Marseillaise (R. de Lisle)
- Adelita (Folklore mexicain)
- Te Deum theme (Marc A. Charpentier)
- Glory, glory, halleluia (Domaine public)
- Anchors away (A. Zimmerman)
- Yellow rose of Texas (Domaine public)
- The stars and stripes forever (J. Ph. Souza)
- Scottish (Folklore écossais)
- Star spangled banner (Hymne américain)
- Radetzky March (J. Strauss)
- Yellow submarine (Lennon / Mc Cartney)
- Pomp and circumstance (Sir Ed. Elgar)
Le Sapin Sobre Le 28/02/2010 à 22:01
A la limite de l'indigeste, donc fabuleux.
doudoucoincoin Le 28/02/2010 à 22:03
Ce divin medley fut diffusé dans cette émission il y a déjà 6 ans.
Rien que d'y penser, mes plumes grisonnent.
hre mgþýe Le 28/02/2010 à 22:40
Extrait du troisième "album" de la dame, mais le procédé qui avait fait son succès (chanter un pot-pourri d'extraits d'opéra sur fond de disco avec orchestre) commençait à sentir le faisandé (c'est à dire encore plus qu'au départ). Le thème de "Marching forever" (l'album) est donc la reprise de marches militaires, ce qui n'empèche pas d'y adjoindre des extraits de "Faust", ou de "Yellow submarine".

Le 33 tours montrait une implacation minimale de la belle Kimera, puisque à part ce medley (ici amputé d'une minute et quelques) on retrouvait un 45 tours sorti peu avant, et une face complète d'instrumentaux.
Olive_80s Le 25/09/2010 à 17:48
Petite coquille dans la playlist : le nom de l'auteur de la Marche Nuptiale s'écrit Mendelssohn et non Mendelhson
Pascalito Le 12/11/2012 à 16:18
Effectivement, ce medley est amputé de quelques secondes, car on n'y retrouve pas, comme sur le 30 cm, le thème du "Pont de la rivière Kwaï" qui avait été chanté en français par Annie Cordy (Hello, le soleil brille…) et parodié par Henri Salvador sous son titre original (Colonel Bogey)… De même, on n'entend pas la "Marche de Radetzky" comme le signale FrVi…
Sinon, le nom de l'auteur de "The stars and stripes forever" est John Philip Sousa (et pas Souza !) ; quant au F.P. Philharmonic, j'ai découvert, après de longues années, qu'il s'agissait de l'orchestre de Franck Pourcel (voir les initiales) : Pourcel avait accompagné Kimera en dirigeant le L.S.O. (London Symphony Orchestra) pour les albums "The lost opera" et "Opera express", mais je n'avais jamais fait le rapprochement !…
Lorsque j'avais acheté le 33 tours, j'avais été un peu déçu que la face B soit uniquement instrumentale… Et finalement, les trois albums, sortis chacun sur un label différent (Ariola / R.C.A. pour le 1er, Polydor pour le 2ème et Carrère pour celui-ci) se complètent bien… Au verso de la pochette de l'album, Kimera joue les majorettes avec son twirling bâton et ses bottes mais si vous regardez bien, vous verrez que les photos sont reproduites deux ou trois fois chacune !
Rambo Le 30/05/2013 à 14:20
Un tier de rondo veneziano, un tier d'Arielle Dombasle et un tier de Nina Hagen nous donne une Kimera
Robin Fusée Le 06/12/2019 à 14:59
Autre coquille dans la playlist: le titre du dixième morceau s'écrit Anchors aweigh, et non Anchors away.
Kevin Brandon Song Le 17/01/2020 à 14:11
Monstrueusement bidesque !!!
Fillmorejive Le 06/10/2020 à 14:42
Kimera : une folie des années 80 comme on en aura probablement jamais plus. Tant mieux ou tant pis, à vous de voir…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !