Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Actualisation ! Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Marcel Fobert - Quelle folie la nuit

Voir du même artiste


Titre : Quelle folie la nuit


Année : 1989


Auteurs compositeurs : Marcel Fobert - P. Léger - Marcel Fobert - Bob Brault


Durée : 3 m 29 s


Label : NTI


Référence : SO 560


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Allô oui c'est moi désolé galère
Ecoute j'y peux rien un boulot d'enfer
Si j'comprends bien c'est encore foutu pour ce soir

Quelle folie la nuit
Quelle folie la nuit
Quelle folie la nuit
Quelle folie la nuit
Y'a des amours en sursis
Quelle folie la nuit
Y'a des désirs en série


Elle a raccroché ça y est c'est ma fête
J'en ai rien à fout' je bougerai pas d'ici
J'ai ce boulot à finir qui me prend la tête

Un vrai temps de chien bon dieu quelle tristesse
Ce putain de scénar qui n'avance pas
Ça m'chang'rait les idées de faire un tour en caisse

Quelle folie la nuit on se perd et on oublie
Quelle folie la nuit quand on bouge on tue l'ennui
(bis)


Elle a réussi, bravo je pense à elle
J'ai grillé un feu, merde y'avait les flics
Regarde-moi ce bordel au métro grenelle

Minuit métro duplex, une histoire de sexe ?
J'l'ai trouvée bizarre tous ces derniers jours
Saint-Germain des Près, elle r'voit p't'être un ex ?

Oh, j'le crois pas !
Mais qu'est-ce qu'elle me fait, là ?

Quelle folie la nuit y'a des rêves à l'agonie
Quelle folie la nuit jalousie ça réagit
(bis)


Jam à la Huchette il est deux moins l'quart
Mais qu'est-ce qu'j'fous comme un con
A glander sous la pluie
Opéra Les Champs les restaus les bars

Oh c'est rapé j'en peux plus j'fais la dernière boite
J'descends j'pousse la porte il est quatre du mat'
T'es là sur la piste tu t'éclates
Tu me regardes et tu me dis:
" Quelle folie la nuit !"

Quelle folie la nuit
Quelle folie la nuit quand on bouge on tue l'ennui
Quelle folie la nuit on se perd et on oublie …

(ad lib)
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

5 commentaires (dont 1 archivé)
Frofro Le 22/07/2009 à 00:20
le passage un peu "rappé" rappelle beaucoup "pourvu qu'elles soient douces" de mylène farmer
SirApe Le 22/07/2009 à 00:22
Quelle folie cette pochette !
kasdal Le 29/08/2009 à 14:09
Ca ressemble aussi vaguement à "Quel souci Montaigne et la Boétie" de Claudia Phillips
Dj Daybreak Le 15/12/2009 à 18:48
Un disque qui n'a été tiré qu'en pressage promotionnel (600 copies)… malgré un succès en club auprès des disc jkockeys, il y a eu une défaillance chez le label NTI. Pour en savoir plus, voici une inteview de Marcel Fobert : http://french-boogie.skyrock.com/1979846291-INTERV…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !