Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Jean-Paul et Claude-Alain - Gérominols

Voir du même artiste


Titre : Gérominols


Année : 1975


Auteurs compositeurs : Jean-Paul / Claude-Alain / C. Jérôme


Durée : 2 m 44 s


Label : LP


Référence : 36.258-Y


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

7 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Tiens bonjour, salut, dis-moi comment tu vas
Depuis trois ans que je ne t'ai pas vu
Tu sais, crois-moi, je ne t'attendais plus.
Comme c'est drôle, tu vois, de se rencontrer là
Tout près de mon beau grand parc Josaphat
Où l'on te dit:"Tu ne passeras pas".

Gérominols, c'est moi. Non, je n'ai pas changé.
Je parle toujours uniquement le français
Que je défends en valeureux guerrier.

Tiens tu vois, regarde, il y a derrière moi
Dix-neuf communes à déflamandiser
Que ma tribu va décoloniser

Gérominols, c'est moi. Non, je ne vais pas céder.
Je serai toujours le sachem préféré
Des francophones au calumet de la paix.

Tiens, c'est vrai, le jour de ta marche militaire
On parlait de commission paritaire
Et toi, tu m'offrais le Conseil d'Etat.
Tiens, tu entends. Ecoute le cri de mes guerriers
Qui sont tous prêts à défendre leur squaw
Contre les petits soldats du VMO.

Géronimols, c'est moi. Non, je n'ai pas changé.
Je parle toujours uniquement le français
Que je défends en valeureux guerrier.
Gérominols, c'est moi. Non, je ne vais pas céder
Je serai toujours le sachem préféré
Des francophones au calumet de la paix.
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
Le Sapin Sobre Le 15/02/2009 à 20:30
FrVi reste un fervent francophone, à 100% ! ^^
Sinon, pour le texte, c'est du belgo-belge.
Gozette et Gogo Le 15/02/2009 à 22:10
Belgo-belge,certes, mais l'affaire à laquelle il est fait allusion (celle des guichets de Cherbecque) avait fait grand bruit à l'époque, y compris en France.
jihemji Le 15/02/2009 à 22:34
GérominoNOLS fait en effet référence au bourgmestre FDF (Front Démocratique des Francophones) de Schaerbeek Roger Nols , caricaturé en indien sur la pochette. Il installa à l'administration communale un guichet de l'état-civil séparé pour les néerlandophones dans le but de dispenser les employés des autres guichets à l'obligation légale de bilinguisme français-néerlandais. Cette "affaire des guichets" provoqua une polémique linguistique nationale. Le gouvernement y envoya finalement en 76 un commissaire spécial pour mettre fin à cette pratique !
Au fil du temps, Nols évoluera vers des positions xénophobes et racistes. Lors de sa campagne électorale en 86, la télévision belge le filma arrivant à l'Hôtel de Ville de Scharbeek à dos de chameau. Par ce gag, il voulait caricaturer ce qui aurait résulté, selon lui, de l'extension du droit de vote aux étrangers !
Devenu simple conseiller communal en 90 puis exclu de son parti, il passera en 95 au Front National.
Gozette et Gogo Le 15/02/2009 à 22:55
Et si j'écrivais "Cherbecque" plus haut, c'est par référence aux journalistes français qui prononçaient ainsi le nom de cette commune, suscitant l'hilarité et la moquerie de la part des Belges (on devrait prononcer "S-khhh-ââr-bééék") ; de toute évidence cette moquerie était mal placée (outre le caractère ridicule de cette affaire qui pouvait plutôt susciter la moquerie de la part de nos amis Français, il était tout-à-fait normal qu'un journaliste français ignore comment prononcer un mot flamand), mais on était en pleine époque de la vogue des blagues belges : il était impossible à un automobiliste belge de traverser la France sans s'entendre crier "Des frites, des frites !" à tous les coins de rue, quand il ne se faisait pas pisser sur sa bagnole, aussi avions-nous besoin de nous défouler un peu !
Robin Fusée Le 16/02/2009 à 11:04
Mais Toi et Moi de Grégoire est un plagiat de cette chanson!!!
FrVi Le 16/02/2009 à 12:18
A la fin de l'audition de ce vinyl, je me suis précipité sur un dictionnaire historique. C'est assez rare, j'dois dire… ^^

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !