Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Evénement à venir :

  Bide & Musique : soirée des 20 ans !


  Lieu : Seven Spirits (7 rue St Hélène, 75013 Paris), le 3 octobre 2020. Plus d'infos

Fiche disque de ...



Guy Lux et Léon Zitrone - Auteuil, Longchamp, St Cloud

Voir du même artiste


Titre : Auteuil, Longchamp, St Cloud


Année : 1964


Auteurs compositeurs : F. Chardon - Guy Lux


Pochette : Teddy Moore


Durée : 2 m 35 s


Label : Président


Référence : PRC371


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

10 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

En noir : Léon
En rouge : Guy
En gras : les deux

Vincennes, Longchamp, St Cloud
En voiture, première course à deux heures
Auteuil, Longchamp, St Cloud
Pressons-nous, les croyants les flambeurs
C'n'est pas facile du tout
On verra les malins tout-à-l'heure
Paris-Turf et Le Sport, tuyaux de dernière heure
Aujourd'hui ça va faire un tiercé record
C'est dur un seul gagnant, mais trois c'est affolant
A Vincennes, à St Cloud, à Longchamp

Élégants du pesage
Qui sous les verts ombrages
Vont jouer mille francs d'un geste large
Désinvoltes, par marotte,
Quand ces turfistes-là matraquent ils assassinent la cote

Pelousards sans cravates
Qui hésitent et se tâtent
Pour mettre vingt balles sur Hyppocrate
Cette patate
Ce cul-de-jatte
Qui finit bon dernier sur trois pattes


Méfiez-vous des amis qui viennent plein de mystère
Vous glisser : "Mon tuyau c'est le bon :
C'est le cheval lui-même qui m'a donné l'affaire"
Ce n'est pas un tuyau à Léon !

Vincennes, Longchamp, St Cloud
Attention les chevaux au départ
Jusque à son dernier sou
On a tout risqué sur le tocard

Cent contre un, voyez-vous, entre nous
Si ça gagne ça va faire du pétard
Dans l'p'loton qui va fort
Ca y est le favori est mort
Vraiment c'est un tiercé à gagner, de l'or !
Allons coince-les vas-y
Cravache ou je suis cuit !
Et on rentre à pieds sans un radis


Vincennes, Longchamp, St Cloud
C'est toujours de la joie populaire
On part bras d'sus bras d'sous
Oublier ses soucis au grand air
Et on boit un p'tit coup
En mangeant des frites à la poussière
La galette et l'décor, un week-end à trésor
Puisque en haut le soleil distribue de l'or
Sous le ciel de printemps
Alors qu'est-ce qu'on attend

Rendez-vous tous dimanche à Longchamp
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

7 commentaires (dont 1 archivé)
Gozette et Gogo Le 06/10/2008 à 00:54
Auteuil, Longchamp, Saint-Cloud, c'est pas du gateau,
Auteuil, Longchamp, Saint-Cloud, tel est notre ghetto.
pjtuloup Le 09/10/2008 à 23:05
Etincelant de naturel dans sa diction, Zitrone…
Wallaby01 Le 20/11/2009 à 22:18
Ah ce cher Léon! Un grand de la télévision française.

Ben je ne savais pas qu'il avait fait un disque avec son acolyte Guy Mux… manque plus que Simone et les vachettes!  ;)

A noter à la fin:" manger des frites à la poussière" ! Faudra dire à nos amis français que les frites ça se mange avec de la mayonnaise!  :))
Gozette et Gogo Le 17/01/2012 à 23:49
Bêêêêêêrk les frites à la mayonnaise, cher Wallaby01 !
DJDaubes Le 13/08/2013 à 02:21
Dans la transcription des paroles, j'aurais plutôt mis les passages de Léon en gras, m'enfin bon… (OK, je sors)
Pcmusic Le 25/03/2016 à 14:28
Pour ceux qui n'auraient pas d'oreille, Guy Lux, c'est celui qui chante… parce que Léon, pour la justesse c'était pas ça du tout !

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !