Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Santa Esmeralda

Liens
Se procurer
ses disques

Discographie :

On peut entendre sur Bide&Musique…
Dans les programmes spéciaux Vignette de Santa Esmeralda - The house of the rising sun 1977 The house of the rising sun
Vert Dans la programmation générale Orange Dans les programmes spéciaux Rouge Hors classement Bleu Émissions ou titres (très) spéciaux

Commentaires sur Santa Esmeralda

3 commentaires
aileduvent Le 21/04/2008 à 13:41
Je l'ai vu sur scène en 2002 interpréter son tube planétaire "Don't let me be misunderstood". Mention spéciale aux danseuses qui avaient une sacrée pêche (pour leur âge…!)
jihemji Le 22/04/2008 à 12:23
Santa Esmeralda est un projet disco créé en 1977 par les compositeurs et producteurs français Nicolas Skorsky et Jean-Manuel de Scarano pour leur propre label Fauves Puma nouvellement fondé.
On y retrouve en studio de talentueux musiciens : Jean-Claude Petit (claviers), José Souc (guitare espagnole), Slim Pezin (guitare électrique) et Christian Padovan (basse).
Comme chanteur on fait appel à l'Américain Leroy GOMEZ qui s'installe à Paris après une tournée européeene avec les Tavares et sa participation comme saxophoniste à l'album "Goodbye Yellow Brick Road" d'Elton John.
Leur 1ère production en 77 "Don't Let Me be Misunderstood" devient un tube international. On trouve également sur l'album une reprise de "Gloria" de Van Morrison et la ballade "You're My Everything" écrite par Leroy Gomez.
Vu le succès, une tournée est mise sur pied avec Leroy Gomez et une troupe de danseuses parmi lesquelles Tequila qui deviendra son épouse.
Fin 77 sort le 2e album "The House of the Rising Sun" avec désormais Jimmy GOINGS comme chanteur car Leroy Gomez quitte le groupe pour poursuivre une carrière solo.
Suivent les albums "Beauty" (78), avec une reprise de "Hey Joe", "Another Cha-cha" (79), "Don't Be Shy Tonight (C'est magnifique)" (80) et "Hush" (81).
Après la sortie du dernier album"GreenTalisman" en 82, le groupe est dissous.
En 86 sort en EP une nouvelle version de "Don't let me be misunderstood".
En 2002, Santa Esmeralda, avec une nouvelle formation et Leroy Gomez, repart en tournée et sort le nouvel album "Lay down My love".
Actuellement, ils sont toujours en activité.
tannis Le 26/09/2010 à 02:25
Super morceau. Cette version est géniale.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !