Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Sapho - La femme d'Hector

Voir du même artiste


Titre : La femme d'Hector


Année : 1997


Auteurs compositeurs : Georges Brassens


Pochette : Image Bank


Durée : 3 m 59 s


Label : Atlas


Référence : FRA CD 045


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

En notre tour de Babel
Laquelle est la plus belle
La plus aimable parmi
Les femmes de nos amis ?
Laquelle est notre vraie nounou
La p'tite sœur des pauvres de nous
Dans le guignon toujours présente
Quelle est cette fée bienfaisante?

C'est pas la femme de Bertrand
Pas la femme de Gontran
Pas la femme de Pamphile
C'est pas la femme de Firmin
Pas la femme de Germain
Ni celle de Benjamin
C'est pas la femme d'Honoré
Ni celle de Désiré
Ni celle de Théophile
Encore moins la femme de Nestor
Non, c'est la femme d'Hector

Comme nous dansons devant
Le buffet bien souvent
On a toujours peu ou prou
Les bas criblés de trous
Qui raccommode ces malheurs
De fils de toutes les couleurs
Qui brode, divine cousette,
Des arcs-en-ciel à nos chaussettes ?

C'est pas la femme de Bertrand
Pas la femme de Gontran
Pas la femme de Pamphile
C'est pas la femme de Firmin
Pas la femme de Germain
Ni celle de Benjamin
C'est pas la femme d'Honoré
Ni celle de Désiré
Ni celle de Théophile
Encore moins la femme de Nestor
Non, c'est la femme d'Hector

Quand on nous prend la main sac-
-ré bon dieu dans un sac
Et qu'on nous envoie planter
Des choux à la santé
Quelle est celle qui, prenant modèle
Sur les vertus des chiens fidèles
Reste à l'arrêt devant la porte
En attendant qu'on en ressorte ?

C'est pas la femme de Bertrand
Pas la femme de Gontran
Pas la femme de Pamphile
C'est pas la femme de Firmin
Pas la femme de Germain
Ni celle de Benjamin
C'est pas la femme d'Honoré
Ni celle de Désiré
Ni celle de Théophile
Encore moins la femme de Nestor
Non, c'est la femme d'Hector

Et quand l'un d'entre nous meurt
Qu'on nous met en demeure
De débarrasser l'hôtel
De ses restes mortels
Quelle est celle qui remue tout Paris
Pour qu'on lui fasse, au plus bas prix
Des funérailles gigantesques
Pas nationales, non, mais presque ?

C'est pas la femme de Bertrand
Pas la femme de Gontran
Pas la femme de Pamphile
C'est pas la femme de Firmin
Pas la femme de Germain
Ni celle de Benjamin
C'est pas la femme d'Honoré
Ni celle de Désiré
Ni celle de Théophile
Encore moins la femme de Nestor
Non, c'est la femme d'Hector

Et quand vient le mois de mai
Le joli temps d'aimer
Que sans écho, dans les cours
Nous hurlons à l'amour
Quelle est celle qui nous plaint beaucoup ?
Quelle est celle qui nous saute au cou
Qui nous dispense sa tendresse
Toutes ses économies d'caresses ?

C'est pas la femme de Bertrand
Pas la femme de Gontran
Pas la femme de Pamphile
C'est pas la femme de Firmin
Pas la femme de Germain
Ni celle de Benjamin
C'est pas la femme d'Honoré
Ni celle de Désiré
Ni celle de Théophile
Encore moins la femme de Nestor
Non, c'est la femme d'Hector

Ne jetons pas les morceaux
De nos cœurs aux pourceaux
Perdons pas notre latin
Au profit des pantins
Chantons pas la langue des dieux
Pour les balourds, les fesse-mathieux
Les paltoquets, ni les bobèches
Les foutriquets, ni les pimbêches

Ni pour la femme de Bertrand
Pour la femme de Gontran
Pour la femme de Pamphile
Ni pour la femme de Firmin
Pour la femme de Germain
Pour celle de Benjamin
Ni pour la femme d'Honoré
La femme de Désiré
La femme de Théophile
Encore moins pour la femme de Nestor
Mais pour la femme d'Hector
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Flaming Youth Le 28/10/2021 à 17:40
Encore une fois, j'ai l'impression que les gens qui ont fait cette collection n'ont pas vraiment réfléchi à ce qu'ils faisaient chanter à qui - n'aurait-il pas été plus judicieux de faire chanter ce titre à un homme ?
SirApe Le 29/10/2021 à 11:03
Assez d'accord avec toi Flam, même si je pense que le choix de Sapho devait avoir aux yeux des producteurs un petit côté provoc…

Mais il faut rendre à César ce qui est à César, et admettre que contrairement à bien des titres de cette collection, on a ici une interprète qui s'en tire haut la main sur cette chanson pas facile à chanter, et qui donne pour une fois une version racée et agréable à l'oreille de l'œuvre. Et la simplicité de l'accompagnement, assez en retrait pour permettre à la voix de la chanteuse de prendre ses aises, est louable.
Fauvelus Le 04/03/2022 à 11:16
Flaming Youth --> En même temps, quand on choisi le pseudonyme "Sapho", ce n'est sans doute pas anodin.
Par comparaison, lorsque Barbara avait repris cette chanson, elle l'avait passé de la première à la seconde personne du pluriel ("Laquelle est votre vraie nounou /La p'tite sœur des pauvres de vous" etc…). Il en résulte une mise à distance de l'interprète, qui produit un effet totalement différent, parfois un peu étrange.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !