Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Tomuya et Bernard Lavilliers - Le poinçonneur (lost in metro)

Voir du même artiste


Titre : Le poinçonneur (lost in metro)


Interprète : Tomuya


Année : 2007


Auteurs compositeurs : Serge Gainsbourg


Durée : 3 m 24 s


Label : Beluga Porductions


Référence : BELCD 7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

3 personnes ont ce morceau dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

 

Commentaires

Voir tous les commentaires

1 commentaire
Trocol Harum Le 11/12/2019 à 01:10
La chanson "Le poinçonneur des Lilas" a été enregistrée en premier, en juin 1958, par Les Frères Jacques. En septembre de la même année, son auteur-compositeur, Serge Gainsbourg a sorti son propre enregistrement.
Le titre est repris en 1959 par Hugues Aufray.
Haïm Hefer enregistre le titre en hébreu sous l'intitulé "Sayarim". En japonais, la chanson sera interprétée par Kenzo Saeki sur l'album "L'homme à la tête de sushi" puis sur la compilation "Camenbert & sushis" alors que Bernard Lavilliers et Tomuya chantent en duo une version franco/japonaise sur l'album "Un japonais à Paris" sous l'intitulé "Le poinçonneur (lost in metro)".
En anglais Mike Harvey chante "The ticket Puncher" sur "Pink Elephant", tandis que le groupe The Rakes interprète "Just a man with a job" pour l'album "Serge Gainsbourg Revisited".
En italien la chanson se nomme tout simplement "Il controllore del metro" et est chantée par Giangilberto Monti.
D'autres versions françaises sont interprétées notamment par Mademoiselle et son orchestre sur leur album "Un café pour deux", par Tryo (en public), par Dany Brillant, par Eric Toulis, par Buzy (Album Collection Atlas-les plus belles chansons 1958), par Jean-Yves Lacombe, par Les Forbans (sur le très bel album Léo, Alain, Serge et les autres"), par Prunes, par Tom Barman & Guy van Nueten, par GiedRé, par Alfa Rococo ou par Bevinda sur l'album "Serge Gainsbourg tel qu'elle", par Gueules d'Aminches , par Starshooters, par 8 ½ Souvenirs, par John Lenine band, par Ste Verbebeje par Andrea Lindsay, par Zinnechœur, par Angelo Debarre & Ludovic Beier, par Francis Lemarque, par Carenine, par Gerardo Balestrieri, par Caroline Moreau, par Britta Maria & Maurits Fondse, par Nonolimite & les Psycho Potes, par le Eyo' Nlé Brass Band ainsi que la version chantée par Serge et son papa (Éric Elmosnino et Razvan Vasilescu) pour le film "Gainsbourg Vie Héroïque".
Une parodie "Le trou d'balle à Chantal" est interprétée par Marie-Agathe et La Belle Josie, comtesses de Rosendael et de Malo-les-Bains. Dès 1966, Serge Gainsbourg avait lui-même parodié sa chanson avec "Le fossoyeur de Pacy-sur-Eure", le poinçonneur retraité se retire à Pacy-sur-Eure, où il continue à faire des trous.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !