Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Eric Burdon and the Animals - San Franciscan nights

Voir du même artiste


Titre : San Franciscan nights


Année : 1967


Auteurs compositeurs : Burdon-Briggs-Weider


Pochette : J-P Leloir


Durée : 3 m 15 s


Label : Barclay


Référence : 0500 005



Présentation : Hommage à la série télévisée LA Dragnet (Lieutenant Joe Friday) pour cette incursion surprenante du chanteur de Blues et de Rock Eric Burdon dans le Flower Power.

Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Introduction parlée sur le Dragnet theme composé par Walter Schumann et générique de la série télévisée consacrée à la police de Los Angeles et plus particulièrement à l'inspecteur Joe Friday.

This following program is dedicated to the city and people of San Francisco, who may not know it, but they are beautiful. And so is their city. This is a very personal song, so if the viewer cannot understand it, particularly those of you who are European residents, save up all your bread, and fly Trans-Love Airways to San Francisco, USA. Then, maybe, you'll understand the song. It will be worth it, if not for the sake of this song, but for the sake of your own piece of mind

Strobe light beam, creates dreams
Walls move, minds do too
On a warm San Franciscan night

Old child , young child
Feel all right

On a warm San Franciscan night
Angels sing, leather wings
Jeans of blue, Harley Davidson's too
On a warm San Franciscan night

Old angel, young angel
Feel all right
On a warm San Franciscan night

I wasn't born there
Perhaps I'll die there
There's no place left to go
San Francisco

Cops face is filled with hate
Heavens above
He's on a street called "Love"
When will they ever learn?
Old cop, young cop
Feel all right
On a warm San Franciscan night

Transcripteur : Trocol Harum
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Trocol Harum Le 11/11/2018 à 20:30
Avec "San Franciscan night", Eric Burdon se converti au Flower Power et aux Beautiful Peoples de San Francisco. La même année, Johnny Hallday va suivre une démarche identique et chanter "San Francisco", la version française du tube de Scott McKenzie.
Si les deux chanteurs à la voix si puissante, l'anglais et le français, étaient crédibles dans leur rôle de voyou lorsqu'ils interprétaient leurs versions du blues de Tom Ashley chantant un bordel ou une prison dans "House of the rising sun" et "Le Pénitencier", ils ne font pas vraiment peace and love et détonnent dans leurs fringues hippies.
Sur le même album figurent des titres plus en rapport avec la personnalité d'Eric Burdon comme le puissant "When I was Young", "See see rider", "In the night", "Good times" ou la reprise d'un titre de Donovan, "Hey Gyp".

La diffusion de ces disques de poche par Barclay ne perdurera pas. Parmi ceux-ci on trouvera un disque d'Aretha Franklin (500 001), un des Youngs Rascals (500 002), un de Wilson Pickett (500 003), un du Jimi Hendrix Experience (500 004) et une compilation intitulée Mini Boum (500 006) avec notamment "Love-itis" d'Harvey Scales.
Robin Fusée Le 14/11/2018 à 00:34
Il ne s'agit pas de la version de 1967 sur cet enregistrement.

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !