Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Raoul de Godewarsvelde - La fanfare municipale

Voir du même artiste


Titre : La fanfare municipale


Année : 1968


Auteurs compositeurs : Noël Roux / Nicolas Péridès


Durée : 2 m 29 s


Label : Déesse


Référence : DDS 521


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

2 personnes ont cette chanson dans leurs favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

Quand la fanfare municipale
Défile dans la rue principale
Tout le monde est là pour lui crier "Bravo"
Tout en agitant des p"tits drapeaux.

Quand le frémissent des cuivres
Qui nous transporte et nous enivre
On oublie tous les soucis quotidiens
Et l'on nage dans un bonheur sans fin

Fier comme Artaban, voici le chef qui passe devant
Qu'il est beau dans son costume neuf, tout blanc
Pour vivre la marche, il fait voltiger son bâton
On est tous remplis d'admiration

Quand la fanfare municipale
Défile dans la rue principale
C'est la gaieté qui règne dans nos cœurs
Le village éclate de bonheur

On a pavoisé toutes les maisons
On a fleuri les balcons
Sous la caresse du vent
On voit danser les lampions
C'est le sous-préfet
Qui vient d'arriver
Dans une superbe auto
On lui joue La Marseillaise
Et l'on repart aussitôt

"Lalala…"

Devant la mairie, on voit flotter les trois couleurs
C'est ici qu'on va servir le vin d'honneur
Après les discours et le mousseux, c'est pas fini
On refait tout le tour du pays

Quand la fanfare municipale
Défile dans la rue principale
Les gars prennent du bon temps
Ce jour-là, tout le monde a vingt ans
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

2 commentaires
Dam-Dam Le 24/01/2016 à 21:25
Les paroles :

(Merci !)
duke hon Le 10/02/2016 à 08:45
le frémisseMENT des culs ivres

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !