Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Forum : BiDoRéMi

Auteurs Messages
Jaspion
Asile
Jaspion - Asile
Inscrit(e) depuis le 10/04/2003
l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 04-05-2010 à 21:33:37
Ce qui était génial dans les années 80 et 90 c'est que la musique "grand public" changeait si rapidement. Il y a des chansons de 88 qu'on n'imaginerait déjà plus sortir en 90. Aujourd'hui, si j'en juge par la programmation des radios musicales les plus écoutées, j'ai l'impression qu'il y a plein de titres de 2005 (et encore je suis gentil) qui pourraient sortir aujourd'hui que personne ne trouverait ça ringard.

Des avis ?
Hilaneste Lefurion
Cas³
Hilaneste Lefurion - Cas³
Inscrit depuis le 15/01/2004
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 04-05-2010 à 23:25:37
Sans connaître ton âge, je tente : dans les années 80 et 90 tu étais plus réceptif. La moindre nuance t'apparaissait avec clarté. Conséquence d'une passion sans faille pour l'offre musicale de l'époque. Le son proposé de nos jours sur les radios commerciales me passe complètement au-dessus de la tête ce qui me donne une impression générale d'inertie et une absence totale d'originalité. Je suppose que c'est également ton cas. Bref, l'évolution ne ralentit pas mais je ne suis plus capable de la déceler correctement puisque mon intérêt est en berne.

Un jour, un ado m'a certifié qu'entre Shakira et Lady Gaga, il y avait un monde. J'ai pris congé de lui lorsqu'il a voulu me démontrer ses dires. Si j'avais su que cela me serait utile un jour, je serais resté parti quand même. Sa sous-culture, je m'en fous. L'important, c'est que je ne l'ai jamais empêché d'aimer ça…
Il y a des gens pour qui le nom de Chateaubriand ne désigne qu'une fesse de ruminant.
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 05-05-2010 à 00:27:56
Ce que je trouve abérrant c'est de résumer la variété française à des artistes comme Olivia Ruiz (Qui fait des choses moyennes, a tout copié sur Amélie Morin d'après moi et que je trouve insupportable), Bénabar et autres Benjamin Biolay. C'est vrai leurs chansons sont passables. Mais quand on voit les textes nullissimes chantés et écrits par Gérald De Palmas par exemple (Pourtant le texte de "Sur la route" en 1994 laissait présager du meilleur) et autres Christophe Maé, Jena Lee etc… Il est insupportable d'entendre dire que la nouvelle génération accorde plus d'importance aux textes !
Franchement, même si je ne les ai pas tellement bien connues, étant né dedans, je préfère les hits des années 80 avec des textes souvent légers mais qui n'étaient pas pour autant mièvres (Comme par exemple "Femme libérée" de Cookie Dingler) et des musiques qui étaient loin d'être monocordes comme celles qui sont proposées maintenant. Mention spéciale à Calogero qui sait allier des textes légers mais avec un sens et des musiques qui sont belles et / ou énergiques. Il est l'un des seuls artistes populaires qui restera des années 2000.
Tigrette
Disque rayé
Tigrette - Disque rayé
Inscrite depuis le 22/03/2008
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 05-05-2010 à 06:51:36
Je ne sais plus qui avait annoncé "Slimy" comme ceci : "Et maintenant, un clip parodique de Mika !" (très sérieuse l'annonce !) et j'suis d'accord , alors que les fans de Slimy trouvent qu'il fait du Slimy , tout simplement. Moi, j'ai trouvé la blague bien à propos, parce que je trouve effectivement que c'est du sous-Mika ^^
Les ados, ils encensent vite, et décrochent encore plus vite !( c'est pas nouveau ça *) On peut commencer à compter les dégâts de leurs "votes" sur les centaines de participants de télé-crochets, stars avant de chanter, oubliés avant même le 1er album, parce qu'il y a déjà une autre émission qui commençait …
Faut pas oublier qu'on "devient" ado plus tôt aussi … Les changements d'humeur ( et tout ce qui tourne autour des ados, et rien que pour eux), ça implique aussi la (sous ou sur ^^) culture .
Etre complètement love de Calogero à 10/12 ans aujourd'hui, c'est comme être une Bruelmaniaque de 15 ans des années 90 …Sauf qu'entre 10 et 18 ans, on va changer encore plus souvent qu'entre 15 et 18 … Non ? @

Quand aux années … Et bien, ça dépend des titres ^^ Mais il me semble plus facile à nos âges canoniques de différencier quelque chose de 98 et un truc de 2000 … Histoire de recul non ? ( De son aussi, de genre également …) Pas seulement d'intérêt pour la nouveauté ?
Pour les 2005->2008, on attendra 2015 -> 2018 :P

Pour le reste, hum-hug, je ne connais personne qui résume la variété française aux sus-cités ! Ils en font parti, d'accord, mais faut faire les festivals, pépère  ;) faut écouter tes radios locales, faut aller au charbon, faut parler des gens que tu découvres, il faut les faire écouter aux autres …rien que sur le net, on peut découvrir/écouter des gens qu'on n'ira peut être jamais voir, mais qui nous plaisent, qui n'auront jamais de disques d'or, mais qui méritent qu'on parle d'eux… Et ainsi, ne pas tourner en boucle sur 4 noms qu'on n'aime pas, hein ;)
Sauf les fans de Maé, à qui on peut jeter quelques graviers **
@ Ouf, c'est terminé pour nous cette partie là ^^
* C'est pas moi, mais une renieuse (refanisée-rerenieuse et rerefanisée) de NKOTB qui parle ^^
** Pour commencer … ;o)
Flaming Youth
Plus beth que méchant
Flaming Youth - Plus beth que méchant
Inscrit depuis le 07/05/2006
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 05-05-2010 à 07:50:15
Posté par FrVi :
Un jour, un ado m'a certifié qu'entre Shakira et Lady Gaga, il y avait un monde. J'ai pris congé de lui lorsqu'il a voulu me démontrer ses dires. Si j'avais su que cela me serait utile un jour, je serais resté parti quand même. Sa sous-culture, je m'en fous. L'important, c'est que je ne l'ai jamais empêché d'aimer ça…
En terme d'image, certes. Musicalement, ça reste à prouver, Lady Gaga, si elle ne se démarquait pas par son image plus proche d'un Bowie ou d'un Marilyn Manson serait la dernière née du moule des Britney, Christina Aguilera et autes Shakira. Mais son image, comme tous les groupes jouant sur l'image, peut lui donner un argument de vente (je ne me verrais pas avoir des albums de Britney ou Shakira, mais j'ai bien un CD de la Gaga).

Pour revenir/rester sur le sujet initial, je vois de franches différences musicales entre les 60s, 70s, 80s et 90s. Après, 90s/2000s (et surtout 2000-2010), c'est plus dur (les artistes ayant fait les 2 décennies ont peu changé leur style (entre le dernier single de Britney et son premier hit Baby One More Time, il n'y a guère que 10 ans de différence mais sinon, ils pourraient très bien être interchangés temporellement) et les nouveaux n'innovent pas du tout, ils reprennent sur l'ancien en modernisant (cf les nombreux remixes des 80s) et un titre d'une chanteuse comme Rihanna ou Lady Gaga aurait sûrement très bien marché en 1997-1998 alors que si un groupe comme Pink Floyd était apparu non pas dans les 60s mais en plein milieu des 80s, ils n'auraient jamais marché (et je ne dis pas la débâcle que ça aurait été en 2008)) et quand je vois un clip de 2001 inséré entre des clips de 2009/2010 sur des chaines pseudo-musicales, seul le fait que je l'ai eu vu en son temps me fait dire "oh, mais c'est pas nouveau ça…" car globalement, c'est la même daube chose.

Sinon, d'accord avec hug pour la nouvelle variété française: textes niais au possible, seule une pauvreté créative réelle peut expliquer le succès d'une Jena Lee ou d'une Olivia Ruiz (perso, hug, la première fois que j'ai entendu, j'ai plus pensé à Lio qu'à Amélie Morin, peut-être parce que autant j'aime Amélie, autant je ne peux pas saquer Lio, désolé pour ceux qui l'apprécient, mais c'est ainsi). Pour les textes devenant de plus en plus niais, il suffit de voir un artiste qui se fait écrire ses textes par tout le monde: Johnny. Comparez les textes des titres des années 70/80 et ceux d'un Sang Pour Sang… Il y a de quoi bondir, c'est limite comme l'histoire du prince du rock n roll de Oldelaf et Monsieur D: du rocker rebelle style route 66, on passe à un individu de base qui ne fait plus rêver mais qui rapelle la vie de tous les jours…
eric1871
Et ta dame
eric1871 - Et ta dame
Inscrit depuis le 23/07/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 05-05-2010 à 14:16:44
je ne suis pas du tout d'accord avec ce postulat… Quand je me retourne sur ce que j'écoutais au début des années 2000 et que je compare avec ce que j'écoute maintenant, cela me semble si loin… pas seulement les trucs pas connus : Moby ou Compay Segundo étaient numéros 1 en 2000, écoutez donc ça aujourd'hui
S'il est vrai que le dernier album de De Palmas a l'air d'être sorti en 2002, c'est uniquement dû au manque d'évolution de l'artiste, je trouve que Calogéro justement a su beaucoup mieux se renouveler par exemple.
Concernant le R'n B, la qualité du son des disques français a énormément progressé en 10 ans et sur le plan international, les abus d'autotune sont plus rare, et c'est globalement plus écoutable aussi.
Si on limite la comparaison à 5 ans, je crois qu'on est encore dans le même courant qu'à l'époque, peu de choses ont changé depuis, le seul truc que j'ai vu émerger en musique populaire depuis cette époque ce sont les "bébés rockers" style BB Brunes.
L'engouement pour la World music a aussi beaucoup diminué (il me semble), à part peut être dans les mélanges Electro/ethniques.

Enfin, j'aimerais conclure en faisant remarquer l'évolution des lauréats des télécrochets dit de la TV réalité : au début : Jenifer, Chimène Badi, Nolwenn, aujourd'hui : Julien Doré, Camélia Jordana, Soan…
Au pire, j'ai rien dit…
Snark Hunter
Rick Divers
Snark Hunter - Rick Divers
Inscrit depuis le 21/09/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 05-05-2010 à 18:37:54
Posté par hug :
Mention spéciale à Calogero qui sait allier des textes légers mais avec un sens et des musiques qui sont belles et / ou énergiques. Il est l'un des seuls artistes populaires qui restera des années 2000.
Sauf que… les Charts, c'était la fin des années 80…
Enfin. Je dis ça, je dis rien…
hre mgþýe
Psychopathe
hre mgþýe - Psychopathe
Inscrit(e) depuis le 23/02/2004
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-05-2010 à 09:41:11
    Par rapport au siècle précédent pris dans son ensemble, on a fait le tour de pas mal de chose : métissages divers, qui font par exemple que du blues est esclaves noirs est né le rock, ou que du rock steady jamaïcain est né le ska, puis le reggae. D'un point de vue technique, il y a eu le passage d'instruments accoustiques à l'électrique et à l'électronique qui a pas mal ouvert la palette de sons.

    Pour ce qui est de la créativité, on peut en revanche penser que la source n'est pas prète de se tarir : maintenant que n'importe quel clampin doté d'un PC avec un logiciel approprié et internet peut sans difficultés majeures enregistrer ses délires et les mettre à la portée de tous, on peut penser que ça va multiplier les trouvailles.

    Sauf si les maisons de disques sont de plus en plus frileuses, de plus en plus dans une logique commerciale (même si elles l'ont toujours été, faut pas rêver) et qu'elles ignorent systématiquement ce qui ne leur semble pas déjà correspondre à un modèle largement amorti. Mais il faut espérer qu'il reste encore quelques personnes dotées d'une paire d'oreilles et d'un minimum d'intelligence dans ces entreprises pour savoir que heureusement encore, en matière musicale comme dans tous les domaines, les vieilles recettes ne sont pas celles qui marchent le mieux.
Les gens qui généralisent sont tous des cons
Doc Frank N. Stein
Karloff whispers
Doc Frank N. Stein - Karloff whispers
Inscrit depuis le 18/12/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-05-2010 à 10:51:54
Posté par hre mgbye :
[…]maintenant que n'importe quel clampin doté d'un PC avec un logiciel approprié et internet peut sans difficultés majeures enregistrer ses délires et les mettre à la portée de tous, on peut penser que ça va multiplier les trouvailles.
De qui parles-tu ainsi? Des noms! Des noms! Des noms!
You don't have to be mad to work here. But it helps.
Fredo
Pito
Fredo - Pito
Inscrit depuis le 25/05/2007
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-05-2010 à 10:55:17
Posté par Doc Frank N. Stein :
Posté par hre mgbye :
[…]maintenant que n'importe quel clampin doté d'un PC avec un logiciel approprié et internet peut sans difficultés majeures enregistrer ses délires et les mettre à la portée de tous, on peut penser que ça va multiplier les trouvailles.
De qui parles-tu ainsi? Des noms! Des noms! Des noms!
Doc ! Frank N ! Stein !
Buuuuuuuuuump ! bonne réponse … :p
Doc Frank N. Stein
Karloff whispers
Doc Frank N. Stein - Karloff whispers
Inscrit depuis le 18/12/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-05-2010 à 17:11:48
Ah non! Connais pas ces groupes.
Je pensais à un artiste prometteur qui se fait appeler Jean-Nico Guilhem, fan de Jean-Mi. Sa musique est bien, mais ça manque d'harmonica et d'accordéon.
You don't have to be mad to work here. But it helps.
Jaspion
Asile
Jaspion - Asile
Inscrit(e) depuis le 10/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-05-2010 à 17:19:28
Posté par eric1871 :
Enfin, j'aimerais conclure en faisant remarquer l'évolution des lauréats des télécrochets dit de la TV réalité : au début : Jenifer, Chimène Badi, Nolwenn, aujourd'hui : Julien Doré, Camélia Jordana, Soan…
Conséquence directe de la crise du disque: au début, sitôt le gagnant connu, on lui faisait enregistrer vite fait mal fait un album pour que le public puisse se jeter dessus avant d'avoir oublié jusqu'à son nom. Aujourd'hui, que le gagnant fasse tel ou tel style de musique, ça revient au même pour les majors qui de toute façon ne peuvent plus en tirer les recettes juteuses d'antan, alors ils laissent plus de liberté artistique à ces chanteurs.
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-05-2010 à 22:07:53
Et puis les artistes comme Julien Doré, Camélia-Jordana et Soan viennent tous de "Nouvelle Star" alors que Jenifer, Nolwenn c'était "Star Academy" et Chimène Badi "Popstars" soit deux émissions qui visaient un public beaucoup plus populaire que celui que vise "Nouvelle Star". Dans "Star Academy" et "Popstars" les artistes sont formatés et d'ailleurs, Chimène a su se démarquer de ce formatage. Alors que dans "Nouvelle Star", ils laissent plus les chanteurs aimer ce qu'ils aiment sans transformer leur personnalité. Mais bon, moi qui ai des goûts assez indéterminés, c'est-à-dire à la fois chics et très populaires, si je voulais vraiment devenir chanteur, je pense que je ne pourrais pas faire cette émission, car s'ils aiment les choses "chics" ils ont tendance à être plus incisifs sur les chansons d'artistes populaires. L'émission de télé-réalité idéale serait une émission où on puisse passer du vraiment très populaire comme Sheila / Céline Dion à du plus rock comme Les Têtes Raides. Mais y'aura-t'il un jury si large d'esprit un jour?
eric1871
Et ta dame
eric1871 - Et ta dame
Inscrit depuis le 23/07/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 07-05-2010 à 01:47:29
oui mais c'est aussi une évolution : le jury a changé parce qu'on voulait se démarquer de TF1 et toucher une autre part du public. Mais, encore une fois, au début les lauréats c'était Thierry Amiel, Elodie Frégé, Emma Daumas, Amel Bent. On peut ajouter comme chanteur vraiment populaire et qui réunit (un peu) les anciens et les modernes Christophe Willem…

j'ajouterai encore que si on dit "populaire" en ne pensant qu'aux chanteurs qui passent à la télé, cela ne représente qu'une partie infime des artistes. Il me semble avoir lu récemment qu'environ 20 % au maximum de la production musicale avait une chance de passer en radio…
Au pire, j'ai rien dit…
Tigrette
Disque rayé
Tigrette - Disque rayé
Inscrite depuis le 22/03/2008
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 07-05-2010 à 02:06:09
Posté par hug :
[…]"Popstars" les artistes sont formatés et d'ailleurs, Chimène a su se démarquer de ce formatage[…]
Elle y est allée comme les autres . Avec ses cheveux et son jean's, pensant qu'elle avait toute ses chances, et étant bien au courant que c'était pour "formater un groupe" … Exactement comme les autres. Elle ne s'est pas démarquée, "on" l'a démarquée, mais je suis sûre qu'on est aussi passé à côté de quelques autres qui ressortiront peut être un jour, vers 43 ans, va savoir…
Enfin …C'est si vieux tout ça ! Les gamines ne connaissent pas les K3 L5
Mais y' a pas un sujet popstaracademy déjà ?
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 08-05-2010 à 00:48:02
Posté par eric1871 :
oui mais c'est aussi une évolution : le jury a changé parce qu'on voulait se démarquer de TF1 et toucher une autre part du public. Mais, encore une fois, au début les lauréats c'était Thierry Amiel, Elodie Frégé, Emma Daumas, Amel Bent. On peut ajouter comme chanteur vraiment populaire et qui réunit (un peu) les anciens et les modernes Christophe Willem…

j'ajouterai encore que si on dit "populaire" en ne pensant qu'aux chanteurs qui passent à la télé, cela ne représente qu'une partie infime des artistes. Il me semble avoir lu récemment qu'environ 20 % au maximum de la production musicale avait une chance de passer en radio…
Oui, et ce n'est pas nouveau. Avant, du temps des vinyles, beaucoup de chanteurs complètement inconnus du grand public en ont sortis surtout si on prend en compte les artistes autoproduits. Aujourd'hui, les radios commencent à passer des chanteurs qui se sont vus être plébiscités par Myspace. Mais il y a énormément d'artistes inconnus ayant leur propre Myspace que les radios et les télés n'osent pas passer ou inviter. Et il y a aussi des tas d'artistes qui préfèrent faire des chansons sans en faire leur vie.
Au fond on passe sans doute effectivement à côté de plein de choses pas mal.
Claude Bukowski
Abrégé de Lettres
Claude Bukowski - Abrégé de Lettres
Inscrit depuis le 22/03/2006
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 08-05-2010 à 01:54:55
Bon, ben je viens mettre mon grain de sel. Dès que Hug voudra bien me passer le micro. Merci l'ami.

Mais je vous préviens, ça risque d'être un peu décalé.
Un deux ? Un deux ! C'est bon !
AHEM ! (raclements de gorge)


En fait en ce qui me concerne, je boycotte avec une telle ardeur, et ce depuis plus de 20 ans, les majors, la variétoche prédigérée, la FM, les modes, en bref tout ce qui fait l'actualité musicale « grand public », que j'en suis rendu à ignorer totalement ce qui se produit de nouveau dans le domaine du commercial pur et dur (Ce que certaines radios osent appeler « le meilleur de la musique »).
Pour situer le problème (qui n'en est d'ailleurs pas un) : j'ai dû, dans les années 90, n'entendre qu'une seule fois une « œuvre » des Spice girls ; j'ai appris l'an dernier l'existence de Biolay dans une chanson d'Oldelaf ; et cette année, je n'ai découvert Diam's que sur l'écran du resto où nous avons pris le déjeuner à l'issue de la soirée Bide & Musique (J'en ai d'ailleurs été affligé !). En clair, j'avoue donc ma totale ignorance de la production musicale commerciale, et ce depuis des années. Je suis donc bien peu à même de juger si elle évolue, se renouvelle, ou se répète. Le peu qu'il me soit donné d'en entendre (en général dans les grandes surfaces, on y coupe guère) me laisse supposer toutefois que je ne loupe pas grand chose.

Par contre, il y a bel et bien une production musicale de qualité, qui se renouvelle, que ce soit sur le plan des mélodies, des arrangements, des textes… Dans les années 90, on a quand même eu en France des groupes tels que les Négresses vertes, Pigalle, la Ruda Salska, Lofofora, Parabellum, ou des expériences plus « tradi » telles que l'héritage des Celtes… Excusez du peu !
Et là, dans les années 2000, on peut dire que nous avons été largement gâtés ! Avec des gens comme les Ogres de Barback, Tryo, les Fatals Picards, Oldelaf, les Wriggles, Corbier « Post Club Do »… J'en oublie un paquet ! Et puis quelques groupes de réputation plus locale, mais tout aussi succulents, par exemple les Goristes, les Breuvachons, les Glochos… Sans oublier les vieux briscards qui continuent à tenir la route, Higelin ou Lavilliers par exemple (Pour ne citer que les plus connus).

En clair : il y a eu de tous temps une production musicale de haute qualité ; et depuis une vingtaine d'années (le début de la vague « alternative ») cette production musicale offre une réelle variété, inventivité, métissage subtil. Du punk à la guinguette en passant par la musique ethnique, quant aux paroles de ces groupes elles sont toujours fouillées, d'un réel intérêt culturel. Et les sujets abordés sortent largement du sempiternel « Je t'aime mon amour » ou «  La violence c'est mal ».
Alors… hé bien, si ce que les majors nous proposent ne nous satisfait pas, rien n'empêche d'aller voir ailleurs. Dans les petits festivals, sur les chaînes de radio les moins commerciales (Je sais pas, moi ; FIP, les émissions de Benoît Duteurtre sur France Musique, les radios locales…). Il y a largement de quoi trouver son bonheur.

Hé bien voilà, c'est tout ce que j'avais à raconter ; merci de votre attention.
Qu'est-ce qu'elle fait là, cette chanson ? Moi je la trouve plutôt sympa.
Montre-nous où t'habites ?
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 09-05-2010 à 22:41:08
Oui, la musique populaire rigolote ralentit. Heureusement qu'Oldelaf, Adonis et les Fatals Picards existent ! Sinon, dans les chanteurs "populaires" drôles il y a Bénabar qui a plus de dix ans de carrière derrière lui. Autrement, Biolay et Ruiz c'est d'un snobisme ennuyeux. Et Anaïs m'a fait beaucoup rire avec "Mon cœur mon amour" mais m'a beaucoup déçue dernièrement lorsque je l'ai vue à "N'oubliez pas les paroles" et où elle semblait ne jamais avoir entendu parler du "Gorille" de Georges Brassens. J'ai eu honte pour elle. Depuis je n'aime plus. En bref, quand est-ce qu'une nouvelle Annie Cordy va apparaître? Y en a marre de "La Nouvelle Piaf", "La Nouvelle Françoise Hardy" (Avec tout le respect que j'ai pour elle, mais ses chansons ne sont pas rigolotes), moi ce que je veux c'est "La Nouvelle Annie Cordy!!"
SLeK
Marsupiau bidoricole
SLeK - Marsupiau bidoricole
Inscrit depuis le 01/06/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 18-05-2010 à 17:30:54
Posté par hug :
En bref, quand est-ce qu'une nouvelle Annie Cordy va apparaître? Y en a marre de "La Nouvelle Piaf", "La Nouvelle Françoise Hardy" (Avec tout le respect que j'ai pour elle, mais ses chansons ne sont pas rigolotes), moi ce que je veux c'est "La Nouvelle Annie Cordy!!"
Avant que la nouvelle Annie Cordy n'apparaisse, il faut d'abord que la première disparaisse (ce que je n'espère pas), sinon les deux vont cohabiter dans le même espace-temps et c'est un coup à nous détruire l'univers. Et ça, ce serait très mal… J'ai vu ça dans un film une fois !
Alors que pour Piaf ou Françoise Hardy, c'est possible !
Tigrette
Disque rayé
Tigrette - Disque rayé
Inscrite depuis le 22/03/2008
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 18-05-2010 à 23:40:58
La nouvelle Annie Cordy, à mon avis, elle est déjà là, quelque part, en train de chanter devant sa glace, ou de chausser ses claquettes, ses pointes ou pantoufles à tête de Totoro, de chanter dans le métro, de faire ses gammes, de prendre des cours de yoga ou se taper un steak.
Annie Cordy a une carrière d'une longévité et d'une variété rare. Faut pas oublier qu'elle est capable de tout chanter, de tout jouer ( car c'est un très bonne comédienne aussi) de nous faire marrer, de nous faire larmicher aussi, même de s'enlaidir et nous faire peur * tout ça parce qu'elle a un grand talent, un sens de la scène et du "spectacle" ( dans tous les sens du terme) innés , qu'elle a beaucoup travaillé aussi, bien sûr ! Qu'elle a un tonus hors du commun, l'instinct qu'il faut et du chien.

Il y en a des gens comme ça . Même beaucoup, plein les couloirs de casting je parie.Mais on ne les laisse peut être pas tout faire, car il y a des choses qui font tâche aujourd'hui ;) Et ceux qui osent tout faire apparaissent rarement dans les médias ( ou à des heures pas possibles, faut tomber dessus). Faut pas rêver, même si demain, on a une super chanteuse comique, elle ne sera peut être pas bonne comédienne, ni bonne danseuse. si elle joue, chante, danse, elle ne sera peut être pas drôle, et si elle l'est, elle le sera "autrement" qu'AnnieCordy, tout simplement parce qu'on est à une autre époque, et que, même si cette personne est d'égal talent, tu passeras peut être à côté parce que le style a changé ;)
Cette future star s'appellera peut être Jessica One ou Sindy Dumont, et sera parfaite. Mais elle ne chantera pas le même genre de refrains, n'aura pas la même voix etc… Enfin, bref, je vais finir par me répéter ^^
* Marie-Fers dans "Le diable en sabots"
ps: Avant de dire "oui" pour Annie Cordy pour la VF de Grand-mère arbre, dans Pocahontas, La machine Disney a voulu savoir qui c'était cette Annie qu'on lui vantait ! Après parcours de son CV, il est sorti une chose du genre :"Waow ! Mais cette personne sait tout faire et apparemment, c'est une énorme star chez vous ! Je pense qu'on trouvera pas mieux, on est drôlement impressionnés par la dame !" etc…etc…
Ah, les américains ! ^^


Valérie Lemercier+Alexandra Lamy+…Quelques autres formeraient peut être une bonne Annie Cordy-bis, Mais une ! En un seul morceau !?
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 19-05-2010 à 00:15:33
D'accord pour le style. Evidemment qu'il faudrait que cela soit plus moderne qu'Annie Cordy. Mais ce que je veux dire par là, c'est qu'il nous faut une nouvelle chanteuse comique. J'ai aimé Lynda Lemay et Anaïs un moment mais ça n'a pas duré.
Tigrette
Disque rayé
Tigrette - Disque rayé
Inscrite depuis le 22/03/2008
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 19-05-2010 à 00:20:20
Parce qu'elles ne faisaient que ça probablement ;) ( juste chanter ) il manquait … "ce" quelque chose … ;)
Gaudelette n'a jamais dessiné de Bides dans les marges !
Carte de la Bidonautie
eric1871
Et ta dame
eric1871 - Et ta dame
Inscrit depuis le 23/07/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 19-05-2010 à 16:50:43
faut pas chercher un nouveau Topaloff ou une nouvelle Annie Cordy. L'époque n'est plus à ça.
on a des chanteurs comiques par exemple : populaires comme Patrick Sébastien ou moins connu comme Oldelaf. Est-ce qu'ils sont sur le même créneau que Carlos ou Topaloff ? Je ne crois pas.
Des filles aussi il y en a Anaïs n'est pas que chanteuse mais aussi comédienne (d'ailleurs je trouvais son premier album plus fait de sketches musicaux que de véritables chansons), on peut également citer Marianne Jammes ou Carmen Maria Vega qui vient de débarquer…
Tout ça pour dire quoi  ? Qu'aujourd'hui les publics sont très segmentés et que personne ne peut citer quelqu'un qui fasse l'unanimité entre les générations… C'est toujours la Danse des canards le tube des mariages et rien ne l'a remplacé…
Au pire, j'ai rien dit…
Terma-J
Sain d'esprit
Inscrit depuis le 11/06/2010
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 15-07-2010 à 19:38:55
Salut, pour répondre au sujet je dirais que encore aujourd'hui, on peut deviner l'année précise d'une chanson récente à 2 ans de marge d'erreur rien qu'en l'écoutant, ça évolue très vite.
Alors c'est une question d'être réceptif comme l'a dit le 1er à avoir répondu !

Ca ne va pas intéresser grand-monde sur ce forum, mais en 2005 il y a eu l'explosion "dirty south" aux USA (je parle de rap/rnb là), les rappeurs du sud des US qui rappaient pour ainsi dire dans l'ombre et à un niveau local depuis les débuts du hip-hop se sont vus devenir à la mode en l'espace d'un an. Ce courant (avec son propre style lyrical et musical) s'est propagé à la France il y a environ 2-3 ans et aujourd'hui tous les rappeurs français font du dirty south, même si le courant commence déjà à s'essoufler.
Mais je dirais que personne ici n'a dû se rendre compte de ces changements musicaux puisqu'il faut être réceptif à cette musique, et elle est généralement trop vite stigmatisée !

Après je ne sais pas ce que vous appelez musique populaire et je me suis peut-être écarté de votre discussion, en tout cas je répond "Non" au titre de ce topic :D
hug
Festival ^^^
hug - Festival ^^^
Inscrit depuis le 05/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 18-07-2010 à 22:07:53
Au risque de me faire taper sur les doigts, je vais quand même dire quelque chose qui risque peut-être de vous énerver : Finalement, même si je n'apprécie pas tellement Maé, Willem, Raphaël (Ses chansons ne sont pas mal mais il m'est insupportable) et autres suscités, il y a quand même des gens qui font des choses correctes sans non plus casser trois pattes à un canard comme Cœur de Pirate, Calogero ou voire même Grégoire (même si c'est déjà plus moyen, il y a des "trucs" pas mal mais d'autres à corriger pour que ce soit vraiment "bien" selon moi) et qui vendent du disque !
Mais surtout je dirais que dans les années 80 et 90 par exemple, dans les années "Top 50" de Marc Toesca, contrairement à ce qu'en disaient certains qui disaient qu'on faisait déjà des "coups", j'ai découert âgé de sept ans Charles Aznavour grâce au disque pour l'Arménie sorti en 1989 (Auquel participait Salvador qui était l'un des premiers à soutenir ce que j'ai dit plus haut sur ce classement, mais passons !), de même j'y ai découvert France Gall avec "Ella, elle l'a", Sheila avec "Le tam-tam du vent", Marie Myriam avec "Dis-moi les silences" (O.K. C'est oublié, mais c'est juste pour rappeler, tout en prêchant des convertis, qu'elle n'a pas fait que "L'oiseau et l'enfant" en 1977, d'ailleurs dix ans plus tard le titre "Tout est pardonné" a encore plus fonctionné que celui que j'ai cité), Alain Souchon avec "Quand j'serai K.O.", Laurent Voulzy "Le soleil donne", Frédéric François aussi. Bref, la liste est longue des artistes révélés dans les 60's et 70's qui y ont au moins classé un titre, aux côtés des révélations Vanessa Paradis, Mylène Farmer, Florent Pagny, Patrick Bruel, et des chanteurs plus éphémères révélés dans les années 80 et puis les chanteurs pour enfants (Vous vous y attendiez n'est-ce pas!) comme Dorothée, Douchka, Anne, Bernard Minet, Les Musclés etc… Aujourd'hui, depuis la disparition de ce classement, il n'y a plus une telle diversité dans les classements de disques où on se rend compte que ce sont surtout des produits "ados" ou des chanteurs comme Maé, Willem, Cœur de Pirate etc… qui vendent mais où par contre il serait impensable de trouver un chanteur des années "Âge tendre" ou "RFM Party 80". Pourquoi? Parce que les radios comme NRJ imposent plus de jeunesse ou les chaînes de télévision comme M6 Music qui sont spécialisés sur les jeunes, alors que d'autres comme Radio Bleu, Nostalgie etc.. et des chaînes de télévision comme Télé Melody (Avec toutefois le programme Melody de Star qui accueillent parfois des vedettes plus jeunes) passent essentiellement des artistes du passé comme dans l'émission "Les années bonheur" de Patrick Sébastien ou de Drucker. Ce qu'il manque, c'est un classement de disques qui mélangent jeunes artistes et artistes révélés dans le passé ou une émission. Drucker avait tenté de mélanger artistes vieux et récents dans son émission "Tenue de soirée" en 2006 et s'était pris un "gadin", je doute qu'ils réussissent mieux en tentant de vouloir relancer "Champs-Elysées".
Chacun son style, mais surtout vive le mélange des styles !
Jaspion
Asile
Jaspion - Asile
Inscrit(e) depuis le 10/04/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 29-11-2011 à 16:24:23
Imaginons quelqu'un qui a vécu dans une grotte entre 1980 et 1990 et qui, sans transition, entend les tubes de 90. Ca va lui sembler futuriste, voire de la musique d'une autre planète !

Maintenant, la même chose mais avec 2001 et 2011… Mouais.
Suzanne_A
Troll officiel
Suzanne_A - Troll officiel
Inscrit(e) depuis le début
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 29-11-2011 à 19:25:10
Franchement, avec ce qui s'est fait entre la fin des années 60 et le milieu des années 70, je pense que cet hypothétique ermite serait affligé par la fadeur des "tubes" de merde de 90, tout comme il l'aurait été par la nullité de ceux des années 80 s'il avait eu à subir le matraquage de l'époque en direct. Je sais qu'il y a ici beaucoup de nostalgiques de cette décennie de chiottes, mais ça n'est pas depuis 20 ans seulement que tout part en sucette. Jusqu'avant ces saloperies pour décérébrés de disco, de hip hop et de punk, la musique populaire avait suivi grosso modo le même chemin, avec un bon retard quand même, que la musique savante et le jazz, en termes de variété et de complexité. Depuis 35 ans, c'est le grand retour en arrière, vers une pauvreté navrante qui ferait passer Mozart et ses marches d'harmonie d'ascenseur pour quelqu'un d'inventif.
Alors après, oui… On peut trouver des différences entre les diverses soupes qu'on nous vend. Comme on peut en trouver entre la bouse de vache, la diarrhée de VGE et la crotte de bique.
Merde à celui qui le lira.
tannis
Ping pong
tannis - Ping pong
Inscrit depuis le 04/06/2001
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 02-12-2011 à 17:15:03
Si j'ai bien compris Ringo évite donc ta vindicte.
Gloria in excelsis Deo Ringo !!!
Suzanne_A
Troll officiel
Suzanne_A - Troll officiel
Inscrit(e) depuis le début
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 02-12-2011 à 18:05:51
On parlait de "musique populaire". J'ai du mal à voir lequel de ces deux mots pourrait éventuellement s'appliquer à Rheingueault, même en tirant les cheveux très fort…
Merde à celui qui le lira.
I Will
Survive
I Will - Survive
Inscrit depuis le 04/11/2003
Re: l'évolution de la musique populaire ralentit-elle ? Le 06-12-2011 à 23:34:16
C'est vrai que j'ai souvent l'impression d'une bouillabaisse dans la musique française actuelle. Je sors du lot quelques morceaux - mais justement des morceaux, pas des albums entiers : "Les limites", de Julien Doré, "Soul Man" ou "Petite sœur" de Ben L'oncle Soul, "L'emploi du moi" de La Fiancée, quelques Alister,… je crois qu'il ne restera pas grand chose de la musique populaire des années 2000, et que des chansons connues par la France entière toutes générations confondues, il y en a aujourd'hui bien peu.
Mais c'est peut-être une illusion. Mon avis est que les années 80 ont été plombées par le synthé, mais que la matrice couplet/couplet/refrain appuyée par une mélodie construite, repérable, agréable, était encore au cœur des compositions de l'époque, et que c'est ça qui les fait tenir encore aujourd'hui. Tiens, prenons "Mise au point" par Jackie Quartz, ou encore "Chacun fait c'qu'il lui plaît".
J'ai le sentiment d'une grande paresse mélodique. Quelqu'un comme Benjamin Biolay dû écrire 200 chansons, qui les connaît ? Et de lui j'aime (et je n'aime que) "Mes fenêtres donnent sur la cour", qui date de 2001 mais aurait pu être écrite 10 ou 20 ans avant.
Une autre hypothèse, c'est que les courants musicaux nouveaux ne reposant pas autant sur une structure classique et sur la mélodie, ils donnent des œuvres qui s'oublient ou se ressemblent. Ce qui veut dire qu'il faut chercher autre chose dans la musique. Pourquoi pas. Mais en attendant, le sentiment est effectivement d'une absence de différences entre artistes et surtout entre morceaux d'un même artiste y compris dans un même album. Quand je vais voir des concerts, y compris de gens que j'aime bien, chaque chanson ressemble à celle qui a été chantée il y a 5 minutes. je crois sincèrement que le "grand public" (j'en fais partie), n'aime profondément pas ça. Et voilà pourquoi Gainsbourg, Brassens, Polnareff, Bowie, Fugain, Delpech, Claude François, les Bee Gees, Berger, Balavoine, les Beatles, tourneront éternellement sur les platines, dans les iPod, sur les redifs TV et dans les campings le samedi soir. Voilà pour mon bla bla, et merci pour vos contributions intéressantes !
Sur quelle planète partir en vacances ? La réponse ici : http://www.dailymotion.com/Tout_sur_Tout_TV#videoI…

Il faut être identifié pour participer au forum !